logoIC
Yaoundé - 20 mars 2019 -
TIC

Forbes classe le Camerounais William Elong parmi les 30 jeunes entrepreneurs africains les plus prometteurs

Forbes classe le Camerounais William Elong parmi les 30 jeunes entrepreneurs africains les plus prometteurs

(Investir au Cameroun) - William Elong, promoteur de la start-up camerounaise Will & Brothers, spécialisée dans l’intelligence économique et l’innovation technologique, figure en 7ème position dans le top 30 des jeunes entrepreneurs africains les plus prometteurs en 2016, que vient de publier le célèbre magazine américain Forbes.

Ce jeune Camerounais de 23 ans, plus jeune diplômé de l’École de guerre économique de Paris à l’âge de 20 ans, est le premier et l’un des deux ressortissants de l’Afrique centrale (avec le Gabonais Mark Doumba, co-fondateur de Clikafrik Group) dans ce classement dominé par les Kenyans, les Sud-africains et les Ghanéens.

Will & Brothers que pilote le jeune William Elong a notamment développé l’application DroneAfrica, qui permet d’offrir, apprend-on, le tout «premier service de drone civil» au Cameroun. En effet, grâce à cette application, un drone équipé d’une caméra miniaturisée peut être piloté à distance, afin de capter des images inédites sur des rayons très étendus. Du 16 au 18 mai derniers à Yaoundé, la trouvaille de ce startupper camerounais a été l’une des principales attractions dans le village androïd érigé sur l’esplanade du Musée national à l’initiative du ministère des Postes et Télécoms. C’était à l’occasion de la conférence économique internationale baptisée «Investir au Cameroun, terre d’attractivités».

Selon son promoteur, bien au-delà de la sensation de divertissement qu’il semble procurer au premier abord, le concept DroneAfrica vient révolutionner bien de choses. Il en est ainsi de la promotion du tourisme, grâce notamment à la prise d’images inédites ; la réalisation, à coûts réduits, des cartographies sur les projets miniers et de développement urbain ; la couverture plus efficace des évènements d’envergure tels que les foires, les manifestations culturelles ou les tournois de football ; la collecte d’images dans des zones sinistrées ou alors simplement difficiles d’accès, etc.

BRM

Lire aussi

15-10-2015 - Cinq jeunes Camerounais dans le top 100 africain des leaders économiques de demain

17-08-2015 - Le chercheur camerounais Théodore Lejuste Abobda a créé un cœur artificiel

15-04-2016 - Arthur Zang, le père du Cardiopad, lancera une unité de montage d’équipements médicaux

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n83: Mars 2019

La douloureuse facture des importations

Parole d’expert : le point sur le secteur agricole camerounais



Business in Cameroon n73: March 2019

A heavy import bill

An expert review of Cameroon’s agricultural sector


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev