logoIC
Yaoundé - 18 août 2022 -
Tourisme

En vue de booster le tourisme, le Cameroun envisage d’alléger les procédures d’obtention des visas d’entrée

En vue de booster le tourisme, le Cameroun envisage d’alléger les procédures d’obtention des visas d’entrée

(Investir au Cameroun) - Le gouvernement camerounais veut booster la destination Cameroun en matière de tourisme. Pour ce faire, le Conseil de national du tourisme présidé par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, s’est réuni le 28 mai à Yaoundé, pour échanger sur l’incidence des mesures de facilitation sur le développement du secteur du tourisme.

Au cours des travaux, le ministre en charge du Tourisme, Bello Bouba Maigari (photo), a fait savoir que la politique de délivrance des visas d’entrée au Cameroun constitue un levier essentiel pour l’essor du tourisme. « Se fondant sur les pratiques internationales reconnues en la matière, le ministre d’État a milité en faveur de l’allégement des procédures d’obtention des visas et de l’exploration des mesures alternatives à l’exigence de cette formalité », lit-on dans le compte-rendu des travaux.

Bello Bouba Maigari s’est par la suite appesanti sur l’incidence de la fiscalité comme instrument d’appoint pour une bonne organisation de l’activité touristique. Il a par la suite conclut son propos en préconisant la mise en place d’un organisme autonome de promotion et de marketing du tourisme au Cameroun.

Les arrivées internationales au Cameroun tournent autour du million chaque année, selon Jumia, le leader mondial du e-commerce. Seulement malgré le potentiel du pays, World Travel & Tourism Council (WTTC), un forum mondial regroupant les opérateurs de l’industrie du voyage et du tourisme, indiquent que le secteur du tourisme et du voyage demeurera marginal dans l’enveloppe globale des investissements au Cameroun. Ces investissements, toujours d’après WTTC, devraient croitre à un rythme annuel de 3 %, pour finalement culminer à 142 milliards de FCFA en 2028, soit 2,2 % de l’investissement national.

S.A

marches-publics-jugee-frauduleuse-la-pratique-des-rabais-consentis-manuscrits-desormais-interdite-au-cameroun
La pratique des « rabais consentis » manuscrits qui consiste pour les soumissionnaires d’indiquer après l’ouverture des offres, dans leur acte...
le-brasseur-sabc-offre-des-couveuses-made-in-cameroun-a-8-hopitaux-pour-ameliorer-la-prise-en-charge-des-prematures
Le 16 août 2022, la SABC, l’entreprise leader du marché brassicole au Cameroun, a procédé à la remise de huit couveuses fabriquées localement à huit...
budget-le-cameroun-peine-a-tenir-compte-de-l-egalite-homme-femme-malgre-les-instructions-de-paul-biya
Dans sa récente circulaire relative à l’intégration et à l’évaluation de la budgétisation sensible au genre (c’est-à-dire qui tient en compte l’égalité...
rentree-scolaire-la-start-up-camerounaise-evo-solutions-lance-un-service-de-commande-et-de-livraison-de-manuels
En composant le numéro court 8098 sur son téléphone, il est désormais possible pour les parents d’élèves vivants dans les villes de Yaoundé et Douala...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev