logoIC
Yaoundé - 17 décembre 2018 -
Transport

Camair-Co s’offre les services de l’allemand Aviation Quality Services GmbH pour renouveler dans les délais sa certification IOSA

Camair-Co s’offre les services de l’allemand Aviation Quality Services GmbH pour renouveler dans les délais sa certification IOSA

(Investir au Cameroun) - Ernest Dikoum, le directeur général (DG) de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co), informe que cette compagnie aérienne à capitaux publics du Cameroun a déclenché, depuis le mois de novembre 2017, le processus de renouvellement de sa certification E-IOSA (Enhance-IATA Operational Safety Audit).

E-IOSA consiste en l’évaluation des systèmes de gestion et de contrôle opérationnels des compagnies aériennes.

Dans le cadre du renouvellement de sa certification IOSA, explique le DG, dans un communiqué publié le 3 décembre, l’équipe-projet mise sur pied au sein de la Camair-Co a travaillé en étroite collaboration avec le cabinet allemand Aviation Quality Services GmbH (AQS). Ce dernier est l’un des six cabinets dans le monde, agréés par l’Association internationale du transport aérien (IATA) pour la réalisation des audits IOSA.

Au terme de l’audit en fin août 2018, indique Ernest Dikoum, des écarts ont été relevés et un calendrier de la phase post-audit a été élaboré. Les travaux de cette phase sont renseignés dans le système qualité d’IATA, « Intelex », dans lequel Camair-Co, le cabinet d’audit AQS et IATA interagissent pour la fermeture des écarts. Cette fermeture se fait par la validation et de manière chronologique des éléments fournis par la compagnie.

« A ce jour, le système « Intelex » n’affiche aucun élément négatif susceptible de mettre en péril le renouvellement de la certification E-IOSA 2018 de Camair-Co », rassure M. Dikoum.

Cependant, explique le DG, la mise en œuvre du calendrier post-audit IOSA de la compagnie camerounaise ayant coïncidé avec la date d’expiration de sa précédente certification qui était le 28 novembre 2018, Camair-Co dispose de 120 jours calendaires, à compter de cette date, pour clore son audit, afin d’être réintégrée dans le registre IOSA.

« Les progrès accomplis dans ce sens sont rassurants pour la suite », affirme M. Dikoum.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev