logoIC
Yaoundé - 18 avril 2021 -
Transport

Tractations autour d’une éventuelle hausse des tarifs des transports au Cameroun

Tractations autour d’une éventuelle hausse des tarifs des transports au Cameroun

(Investir au Cameroun) - La grève générale des employés du secteur des transports urbain et interurbain prévue ce 7 juillet 2014 sur l’ensemble du territoire camerounais n’aura plus lieu, suite à la levée du mot d’ordre lancé au lendemain de la hausse des prix des carburants par la Confédération générale des syndicats du transport du Cameroun.

Les transporteurs, a-t-on appris officiellement, donnent un délai d’un mois au gouvernement camerounais pour poursuivre les négociations devant aboutir à la satisfaction de certaines doléances clairement exprimée par les syndicalistes, notamment la révision à la hausse des tarifs du transport en urbain et interurbain.

Telle est, en effet, la principale revendication des transporteurs, qui souhaitent ainsi répercuter sur les consommateurs des services des transports, l’augmentation de 81 et 80 francs Cfa, respectivement effectuée sur les litres du super et du gasoil depuis le 30 juin 2014. La proportion de cette augmentation des tarifs du transport réclamée par les syndicalistes, qui devra obligatoirement être entérinée par le gouvernement (selon la règlementation nationale, les prix dans le transport sont homologués), n’a pas encore été précisée.

Du côté du gouvernement camerounais, où une véritable croisade contre la vie chère est lancée depuis les émeutes de février 2008, l’on se montre jusqu’ici réticent face à cette doléance à laquelle s’arc-boutent les transporteurs, craignant une généralisation de l’inflation dans les marchés et sur l’ensemble de la chaîne de production.

Outre la hausse des tarifs, les transporteurs exigent aussi la diminution, voire la suppression des contrôles de police, très souvent empreints de tracasseries et d’actes de corruption. Il s’agit là d’une vielle revendication, qui n’a jamais véritablement trouvé de réponse définitive de la part des pouvoirs publics.

Pour rappel, la hausse des prix des carburants et du gaz domestique qui a pris effet le 1er juillet 2014, a déjà été suivie de mesures d’accompagnement telles que la promesse d’augmentation des salaires dans le secteur public, la réduction de moitié des montants des taxes de stationnement, à l’essieu et l’impôt libératoire.

Lire aussi

04-07-2014 - Les syndicats de transporteurs camerounais exigent l’annulation de la hausse des prix des carburants

02-07-2014 - Cameroun : Grève des transporteurs le 7 juillet, pour contester la hausse des prix des carburants

les-premiers-dirigeants-de-la-nouvelle-societe-nationale-des-mines-du-cameroun-nommes-dont-un-dg-de-39-ans
Après la nomination des membres du conseil d’administration le 14 avril dernier, les principaux dirigeants de la Société nationale des mines du Cameroun...
delestages-dettes-vetuste-du-reseau-de-transport-les-revelations-du-dg-d-eneo
A fin 2019, Eneo réclamait à ses clients 180 milliards de FCFA, dont 63 milliards aux seules entreprises publiques ou à capitaux publics. Et dans le même...
la-sodecao-se-prepare-a-distribuer-aux-producteurs-4-millions-de-plants-de-cacaoyers-a-haut-rendement
La Société de développement du cacao (Sodecao) se prépare à distribuer aux producteurs du Cameroun une cargaison de 4 millions de plants de cacaoyers à...
camwater-declare-des-pertes-d-un-milliard-de-fcfa-par-mois-du-fait-de-la-fraude-hydraulique
Sur les antennes du média audiovisuel gouvernemental CRTV, la Cameroon Water Utilities (Camwater), entreprise publique en charge de la gestion de l’eau...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev