logoIC
Yaoundé - 05 juin 2020 -
Transport

Cameroun : le groupe Bolloré finalement exclu de la course pour la concession du terminal à conteneurs du port de Douala

Cameroun : le groupe Bolloré finalement exclu de la course pour la concession du terminal à conteneurs du port de Douala

(Investir au Cameroun) - Après une longue attente, qui aura duré un an, Cyrus Ngo’o, le directeur général du Port autonome de Douala (PAD), l’entreprise publique qui gère la plateforme portuaire de la capitale économique camerounaise, a rendu publique, le 8 janvier 2019, la liste des entreprises préqualifiées, en vue de la concession du terminal à conteneurs du port de Douala, opéré depuis 2005 par le consortium Bolloré-APM Terminals.

Ainsi, après l’appel public international à manifestation d’intérêt, lancé le 12 janvier 2018, cinq entreprises sont short-listées. Il s’agit de CMA Terminals, basé à Marseille en France ; de la société émiratie Dubaï Port World ; de Hutchison Port Investments Ltd, entreprise immatriculée aux Iles Caïmans ; du saoudien Red Sea Gateway Terminal ; et de Terminal Investment Ltd, une société basée à Genève, en Suisse.

De fait, le couple Bolloré-APM Terminals, dont le contrat de concession du terminal à conteneurs du port de Douala (à travers la société Douala International Terminal, DIT), arrive à expiration en décembre 2019, est exclu de la suite de la compétition, bien qu’ayant postulé pour un renouvellement de son bail.

Selon nos sources, cette liste d’entreprises est la résultante des arbitrages effectués à divers niveaux de la hiérarchie gouvernementale, après les travaux préalables de dépouillement effectués depuis près d’un an par les responsables du Port autonome de Douala. Lesquels travaux, soulignent nos sources, avaient abouti à l’élaboration d’une première short-list de quatre entreprises, parmi lesquelles DIT (Bolloré-APM Terminals), Hutchison Port Holdings (HPH), Port of Singapore Authority (PSA International) et Dubaï Ports World (Dp-World).

Finalement, la liste initiale a été rallongée, puisqu’elle compte désormais cinq entreprises préqualifiées. Bien plus, elle a été remaniée, avec notamment l’exclusion de DIT (Bolloré-APM Terminals) de la suite du processus, de même que la société Port of Singapore Authority (PSA International).

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

20-06-2018 - 04 mastodontes mondiaux des opérations portuaires short-listés pour la concession du terminal à conteneurs du Port de Douala

pas-de-cas-suspects-de-covid-19-dans-le-premier-vol-commercial-d-air-france-en-direction-du-cameroun
L’autorité aéronautique civile (CCAA) informe que la compagnie aérienne Air-France a relancé ses vols commerciaux en direction du Cameroun le 25 mai...
electricite-la-demande-du-cameroun-alucam-exclue-augmente-de-3-3-au-1er-trimestre-2020
Au Cameroun, la demande en énergie électrique (Alucam exclue) s’est accrue de 3,3% au 1er trimestre 2020, selon une récente note produite par Eneo....
les-exportations-frauduleuses-du-paddy-camerounais-vers-le-nigeria-rencherissent-les-prix-du-riz-a-l-extreme-nord
Dans le département du Mayo Danay, région de l’Extrême-Nord du Cameroun, le sac de paddy (riz non décortiqué) atteint 15 000 FCFA ces dernières...
l-indice-des-prix-a-la-consommation-finale-des-menages-a-yaounde-a-augmente-de-0-4-au-mois-d-avril-2020
Dans la note d’analyse que l’Institut national (INS) vient de produire, il en ressort qu’en avril 2020 et comparativement au mois de mars 2020, l’indice...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n97 Mai 2020

Routes, barrages, fibre optique, marchés… Les grands chantiers camerounais de l’intégration


« L’Afrique centrale est confrontée à d’énormes défis » (BAD)


Business in Cameroon n87: May 2020

Roads, dams, fiber optics, markets... Cameroon’s big projects toward integration


«Central Africa is facing enormous challenges» - AfDB

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev