logoIC
Yaoundé - 15 juin 2019 -
Transport

Plus de 140 compagnies de transport interurbain au Cameroun exercent dans la clandestinité

Plus de 140 compagnies de transport interurbain au Cameroun exercent dans la clandestinité

(Investir au Cameroun) - Selon un communiqué rendu public le 2 janvier 2019 par le ministre camerounais des Transports, Jean Ernest Ngallé Bibehé, un moratoire de 30 jours est accordé à plus de 140 compagnies de transport interurbain, afin de se conformer à la règlementation en vigueur, sous peine de fermeture de leurs agences.

A en croire le communiqué du ministère des Transports, un audit conduit par les services de ce département ministériel dans les 10 régions du Cameroun, a pu établir que ces compagnies exercent sans agréments valides et font donc de ce fait, du transport clandestin.

Parmi les sociétés de transport ainsi épinglées, l’on retrouve l’immense majorité des grandes compagnies opérant sur les grands axes routiers du pays, excepté celles desservant les deux capitales camerounaises.

BRM

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n85: Mai 2019

L’émergence du Private Equity au Cameroun

Rencontre avec le DG de Jumia Cameroun



Business in Cameroon n75: May 2019

Private Equity emerges in Cameroon

Interview with the Managing Director of Jumia Cameroon


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev