logoIC
Yaoundé - 25 février 2020 -
Transport

Port de Douala : le directeur général interdit l’octroi de cadeaux aux représentants de l’administration lors des contrôles de navires

Port de Douala : le directeur général interdit l’octroi de cadeaux aux représentants de l’administration lors des contrôles de navires

(Investir au Cameroun) - Cyrus Ngo’o, le directeur général (DG) du Port autonome de Douala (Pad) a signé le 14 mai, une circulaire interdisant l’octroi de cadeaux à bord des navires au port de Douala-Bonabéri, la principale porte d’entrée des marchandises au Cameroun.

L’autorité portuaire affirme que son attention a été attirée sur les dysfonctionnements récurrents observés lors des contrôles et inspections à bord des navires effectués par les représentants des administrations compétentes. « Cette situation se caractérise par l’exigence des cadeaux aux équipages qui font escale au port de Douala-Bonabéri », écrit Cyrus Ngo’o.

Le DG ajoute que, « ces dérives sérieuses, notoires et inadmissibles, dont la persistance est de nature à déteindre négativement sur l’image de notre pays, pourraient compromettre les efforts du gouvernement visant à consolider et accroître l’attractivité et la compétitivité de notre place portuaire ».

Cyrus Ngo’o, rappelle que les contrôles et inspections des navires doivent être effectués par les administrations conformément aux dispositions de l’arrêté n° 143/PM du 30 août 2010. Ce texte dispose que, cette opération se limite exclusivement à une inspection des navires pour la vérification de l’état du navire, des effectifs et de son matériel d’armement afin de s’assurer qu’ils sont conformes aux règles définies par les conventions internationales du secteur maritime.

L’autorité portuaire de Douala instruit de s’abstenir d’exiger des cadeaux ou autres faveurs, de quelque nature que ce soit, aux commandants de bord et équipages en escale à Douala. Les contrevenants s’exposent aux sanctions prévues en la matière.

Sylvain Andzongo

le-brasseur-camerounais-sabc-investit-12-milliards-de-fcfa-dans-une-nouvelle-ligne-de-production-a-douala
Le 26 février 2020, le ministre de l’Industrie, Dodo Ndocke, procèdera à l’inauguration d’une nouvelle ligne de production à l’usine de la société anonyme...
la-nouvelle-unite-en-charge-du-transport-de-la-fibre-optique-au-cameroun-va-rester-sous-le-controle-de-camtel
Dans une série de tweets, le ministre de Poste et Télécommunications (Minpostel) apporte des précisions sur les réformes envisagées au sein de...
la-moitie-des-occupants-des-logements-sociaux-de-mbanga-bakoko-a-douala-n-ont-pas-de-contrat-avec-la-sic
Dans le cadre de la campagne d’identification des locataires des logements SIC lancée en septembre dernier, le directeur général (DG) de la Société...
louis-paul-motaze-enjoint-au-cenadi-de-mettre-fin-aux-faux-salaires-faux-avancements-et-fausses-pensions
Le 21 février 2020 à Yaoundé, la capitale camerounaise, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, a procédé à l’installation des responsables...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n94 Février 2020

Sociétés de transfert d’argent Le Cameroun au cœur de la bataille


Entretien : « Passer d’une administration bureaucratique à une gestion publique performante »


Business in Cameroon n84: February 2020

Money transfer business Cameroon is on the front line


Interview: «Shifting from bureaucratic management to efficient public management»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev