logoIC
Yaoundé - 20 novembre 2018 -
Transport

Le constructeur Mercedes-Benz lorgne le marché camerounais de l’automobile de tourisme

Le constructeur Mercedes-Benz lorgne le marché camerounais de l’automobile de tourisme

(Investir au Cameroun) - Le marché camerounais de l’automobile de tourisme intéresse le constructeur Mercedes-Benz. A cet effet, le constructeur informe qu’il compte bientôt livrer au Cameroun l’une de ses dernières trouvailles « Le Tourismo ».

Mercedes révèle à cet effet qu’il a même déjà livré deux premiers autocars au Cameroun. Ainsi, « après  de premiers succès commerciaux de Daimler Buses au Cameroun, la zone de distribution va être étendue, de nouveaux pays vont suivre », affirme le constructeur, qui note que l’autocar « Le Tourismo » est le véhicule de tourisme le plus prisé d’Europe. Dans cette partie du globe, les deux premières générations ont été vendues à plus de 26 000 exemplaires. Neuf, ce bus de transport de masse que Mercedes compte vendre au Cameroun, coûte à peu près 225 000 euros, soit environ 147 millions FCFA. Les deux prototypes déjà livrés à la partie camerounaise, reviennent donc sensiblement à 294 millions FCFA.

Cette offre intervient dans un contexte où plusieurs concessionnaires se bousculent aux portes du Cameroun qui abrite la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) 2019. L’on a par exemple la société égyptienne Manufacturing Commercial Vehicles (MCV) qui entend livrer 100 bus pour le transport urbain pendant la CAN. Avant MCV, le ministre des Transports a déjà reçu, en février 2016, une délégation de responsables de la firme brésilienne Marcopolo qui souhaite développer un système de transport urbain par BRT (Bus Rapid Transit). Le même projet est convoité par la Chine.

Le 11 mars 2016, c’était au tour de la société Industrial Vehicles Corporation (Iveco), une firme automobile basée à Turin et contrôlée par le consortium américano-italien CNH Industrial, de faire des yeux doux au secteur camerounais des transports.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation