logoIC
Yaoundé - 04 décembre 2022 -
Travaux publics

Route Babadjou-Bamenda : la reprise des travaux de réhabilitation conditionnée par la sécurisation du tronçon

Route Babadjou-Bamenda : la reprise des travaux de réhabilitation conditionnée par la sécurisation du tronçon

(Investir au Cameroun) - Partenaire financier de l’État du Cameroun pour les travaux de réhabilitation de la route de 52 km reliant les localités de Babadjou (Ouest) et Bamenda (Nord-Ouest), la Banque mondiale exige des garanties de sécurité tout le long du tronçon. C’est ce qui ressort d’une rencontre en visioconférence organisée le 1er novembre 2021 par le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djomumessi, avec les responsables locaux de la Banque mondiale et le ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo.

Au terme de la rencontre, souligne le service de la communication du ministère des Travaux publics, les parties ont convenu de ce que le gouvernement « devra mettre à la disposition du partenaire, un plan de gestion de sécurité dans lequel seront consignées les indications de protections des hommes et du matériel requis pour la réalisation du projet », avant la reprise des travaux sur ce chantier.

Les garanties de sécurité exigées par l’institution de Bretton Woods sur cette route, qui ouvre sur le corridor Enugu (Nigeria)-Bamenda (Cameroun), sont plus prégnantes sur le linéaire de 17 km séparant les localités de Matazem et Bamenda, abandonné début 2020 par la société Sogea-Satom, justement pour des raisons sécuritaires.

En effet, c’est en 2017 que Sogea-Satom est choisie pour réaliser les travaux de réhabilitation de la route Babadjou-Bamenda, fortement dégradée. Mais, dès septembre de la même année, l’entreprise suspend les travaux en raison d’attaques sur ses équipements et des menaces sur son personnel par les séparatistes armés, qui sèment la terreur dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest du pays depuis fin 2016.

Après une légère accalmie, les travaux reprendront quelques mois plus tard, mais seront perturbés jusqu’à une nouvelle suspension le 14 janvier 2020, après une attaque meurtrière intervenue une semaine plus tôt. Depuis le 6 octobre 2021, le Cameroun a lancé un appel d’offres, en vue du recrutement d’un nouveau prestataire pour ce tronçon.

BRM

Lire aussi :

30-06-2021-Crise anglophone : le Cameroun compense la destruction des engins de Sogea-Satom à 1,5 milliard de FCFA

25-03-2021-La réhabilitation de la route Babadjou-Bamenda, sur le corridor Yaoundé-Enugu (Nigeria), victime de la crise anglophone

14-02-2020-La Banque mondiale annonce la reprise des décaissements pour la route Babadjou-Bamenda, reliant l’Ouest au Nord-Ouest du Cameroun

btp-le-cameroun-a-entretenu-moins-de-1-de-son-reseau-routier-au-cours-de-l-annee-2022-faute-de-financements
Selon les chiffres révélés le 25 novembre 2022 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre, Joseph Dion Nguté, lors de la présentation du programme...
le-gicam-elabore-une-charte-pour-ameliorer-les-relations-d-affaires-entre-grandes-entreprises-et-pme
Le 30 novembre 2022, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), la plus puissante organisation patronale du pays, a officiellement lancé la...
e-commerce-energie-infrastructures-les-emirats-arabes-unis-en-prospection-au-cameroun
Le ministre d’État au Commerce extérieur des Émirats arabes unis, Thani Bin Ahmed Al-Zeyoudi, accompagné d’une dizaine d’investisseurs ont été reçus, le...
commerce-exterieur-le-deficit-du-cameroun-s-aggrave-en-2021-7-5-malgre-la-hausse-des-exportations-32-8
Au cours de l’année 2021, le déficit commercial du Cameroun s’est aggravé, atteignant 1 478 milliards de FCFA, contre 1 375 milliards de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev