logoIC
Yaoundé - 16 avril 2024 -
Travaux publics

Radisson de Yaoundé : le projet redimensionné pour une hausse des coûts d’au moins 15 milliards de FCFA

Radisson de Yaoundé : le projet redimensionné pour une hausse des coûts d’au moins 15 milliards de FCFA

(Investir au Cameroun) - Les coûts du projet de construction de l’enseigne hôtelière américaine Radisson à Yaoundé, la capitale du Cameroun, a été revu à la hausse. Initialement estimé entre 32 et 35 milliards de FCFA, ce montant a été réévalué à 50 milliards de FCFA, soit une hausse d’au moins 15 milliards de FCFA. La raison ? « Le projet a beaucoup augmenté en termes d’espace. On est parti de 4 200 m2 à 9 000 m2. Et aujourd’hui on aura une très grande salle de fête, car on a constaté que Yaoundé n’a pas une aussi grande salle de convention. En plus, on aura beaucoup plus de parkings (plus de 200). On sera le plus grand parc d’espace parking à Yaoundé », affirme Alain Nouaga, promoteur de BrightView Bethesda (BVB), la société porteuse du projet au plan local. « En termes d’investissement, nous sommes à 24-25% du financement nécessaire. On va atteindre 30% dans les prochains mois », a-t-il ajouté, à l’issue d’une visite du chantier ce jeudi 7 mars 2024.  

Situé au quartier Golf, non loin de l’ambassade des États-Unis, le Radisson Serviced Apartment Yaoundé sera le premier hôtel d’appartements haut de gamme de marque internationale dans la capitale camerounaise. Il comprendra 220 appartements haut de gamme, composés de studios, d’appartements d’une chambre et d’appartements accessibles. Il devrait finalement ouvrir ses portes en 2026, et non plus en 2025 comme cela avait initialement été annoncé lors de la pose de la première pierre en octobre 2022.

« Le projet a beaucoup grossi, raison pour laquelle les délais ont été rallongés. Normalement, on compte ouvrir à mi-2026, mais on se dit que même si on faire cela en décembre (de la même année, NDLR), ce sera toujours une bonne chose », précise Alain Nouaga, qui a signé une convention avec le Radison pour la construction de ce complexe hôtelier de cinq étoiles. Il faut cependant noter qu’il s’agit d’une date prévisionnelle. « Nous sommes en train de travailler sur un financement qui est presque approuvé. Si ce crédit, qui va couvrir les 70% du projet, n’arrive pas à temps et qu’on a par exemple un retard de six mois, le projet, forcément, va avoir six mois de retard. Mais on croit qu’on va tenir », assure le promoteur, tout en précisant que ce projet est actuellement réalisé sur fonds propres de la BVB.

Déjà 265 emplois directs créés

Ce projet fait appel aux services de sociétés aussi bien camerounaises, américaines qu’italiennes. « L’Italie est sollicitée ici pour tout ce qui est finitions, pour tout ce qui est à l’intérieur du bâtiment », indique le diplomate italien, Filippo Scammacca del Murgo, en vantant le « made in Italy », synonyme depuis toujours de qualité et d’originalité. « Il y aura beaucoup de choses à voir quand ce sera ouvert dans deux ans. Radisson est un nom de marque dans le secteur hôtelier, bien connu partout dans le monde. Et ce sera une bonne chose d’avoir notre hôtel américain ici à Yaoundé parce que l’on connaît bien la qualité des services qu’offre [le groupe] », a de son côté réagi l’ambassadeur des États-Unis au Cameroun, Christopher J. Lamora.

Yannick Ayissi, le maire de Yaoundé 2, commune sur laquelle est construit cet hôtel, se réjouit de l’ouverture prochaine de cet établissement de haut standing qui viendra changer la physionomie de la ville, en plus de créer des emplois. Actuellement, apprend-on, le projet a permis de générer quelque 265 emplois directs. « Comme à l’accoutumée lorsque j’échange avec les promoteurs qui sont installés dans ma municipalité, je plaide toujours pour que, dans le choix des employés, on puisse attribuer un quota à la jeunesse locale. Nous ne pouvons qu’encourager ce projet qui va changer le visage de la commune et celle de notre pays », soutient l’édile municipal. Ce dernier assure que les dispositions sont prises pour que les déguerpissements se passent dans les règles de l’art.

L’ouverture de cet hôtel (un projet similaire est en cours à Douala) s’inscrit dans le cadre de la stratégie du Radison, qui vise une expansion de 50 % de son portefeuille d’unités hôtelières en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale (dont au Cameroun), d’ici 2030. « Nous concentrons nos efforts sur une expansion à grande échelle dans huit villes, à savoir : Abuja, Lagos, Accra, Abidjan, Dakar, Yaoundé, Douala et Kinshasa. Notre stratégie de développement en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale se concentre sur les hôtels d’affaires, les centres de villégiature, les appartements avec services et les projets à usage mixte », a déclaré Erwan Garnier, directeur principal du développement pour l’Afrique chez Radisson Hotel Group, dans un communiqué publié le 28 février 2024.

Patricia Ngo Ngouem

Lire aussi :

25-10-2020 - Après Douala, Radisson pose la première pierre d’un complexe hôtelier de 37 milliards de FCFA à Yaoundé

mairie-de-douala-le-mobile-money-bientot-admis-comme-moyens-de-paiement-des-taxes-et-autres-droits
Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le directeur général de MTN Cameroon, Mitwa Ng'ambi, et le directeur général de Mobile Money Corporation (MMC,...
cacao-le-cameroun-recense-les-beneficiaires-de-la-prime-sur-la-qualite-pour-les-saisons-2020-2021-et-2021-202
Les opérations de recensement des producteurs de cacao éligibles à la prime à la qualité des fèves débutent ce 16 avril 2024, dans tous les bassins de...
projet-de-bus-rapid-de-yaounde-le-lineaire-de-la-phase-pilote-connu
Le corridor pilote du projet de Bus Rapide Transit (BRT) de Yaoundé va relier Olembe, à l’entrée nord de la capitale, à Ahala, situé dans la partie la...
indication-geographique-l-oapi-organise-un-colloque-international-a-douala-pour-valoriser-les-produits-locaux
L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et ses partenaires, organisent, du 17 au 19 avril 2024 à Douala, capitale économique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev