logoIC
Yaoundé - 19 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Travaux publics

Après la résiliation du contrat de l’Italien Piccini, le Canadien Magil s’installe sur le chantier du stade d’Olembé

Après la résiliation du contrat de l’Italien Piccini, le Canadien Magil s’installe sur le chantier du stade d’Olembé

(Investir au Cameroun) - Le 9 décembre 2019, grâce à un convoi d’équipements du BTP venu tout droit de Douala, la capitale économique camerounaise, la société canadienne Magil s’est installée sur le chantier du stade d’Olembé, dans la banlieue de Yaoundé, la capitale du pays.

Cette entreprise remplace donc sur le terrain l’Italien Gruppo Piccini, dont le contrat sur ce projet, signé le 30 décembre 2015, a été finalement résilié le 29 novembre 2019, sur instructions de la présidence de la République.

La résiliation de ce contrat d’un montant prévisionnel 163 milliards de FCFA, portant sur la construction d’un stade de football de 60 000 places, en prélude à la CAN 2021, souligne le ministre camerounais des Sports dans un communiqué officiel, fait suite à « d’importants manquements contractuels et de la défaillance de l’entreprise dûment constatés ».

Réagissant à cette résiliation le 30 novembre 2019, le constructeur italien soutient que « la décision du ministre est un acte administratif susceptible de tout recours approprié. Il va donc s’en dire qu’à défaut d’une annulation de cette décision dans les 72 heures, Gruppo Piccini fera valoir ses droits et entamera les procédures pour protéger ses intérêts sur le plan national et international ».

En attendant les suites que la partie italienne entend réserver à ce contentieux, le Canadien Magil, lui, est d’ores et déjà opérationnel sur le chantier d’Olembé. Cette entreprise entend accélérer les travaux restants, notamment l’engazonnement de l’air de jeu, la finalisation des travaux de drainage et d’assainissement, ou encore l’éclairage du stade.

BRM    

nge-contracting-pose-le-premier-rempart-de-protection-d-eau-du-barrage-de-nachtigal-420-mw
NGE Contracting, mandataire d’un groupement qui réunit plusieurs filiales de NGE (France), SGTM (partenaire marocain) et BESIX (constructeur belge),...
camrail-denonce-les-actes-d-incivisme-a-l-origine-d-accidents-sur-le-reseau-ferroviaire-au-cameroun
« Ces images (voir photo) qui illustrent le problème de l’incivisme sur la voie sont malheureusement régulièrement captées sur le réseau ferroviaire...
le-gabon-mise-sur-les-investisseurs-camerounais-pour-lever-885-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-monetaire-en-2021
Afin de réussir son programme d’émissions de titres publics sur le marché monétaire de la sous-région en 2021, l’État du Gabon, qui entend mobiliser une...
d-une-capacite-d-assemblage-de-250-machines-par-an-l-usine-de-tractafric-au-cameroun-sera-inauguree-le-23-janvier-2021
Achevée en mars 2020, l’unité d’assemblage des engins et de groupes électrogènes construite dans la zone industrialo-portuaire de Kribi par Tractafric...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev