logoIC
Yaoundé - 07 décembre 2019 -
Travaux publics

L’État menace de résilier le contrat d’Esico, en charge de la réhabilitation d’une portion de la route Ngaoundéré-Garoua

L’État menace de résilier le contrat d’Esico, en charge de la réhabilitation d’une portion de la route Ngaoundéré-Garoua

(Investir au Cameroun) - Le ministère des Travaux (Mintp) constate que les travaux de l’axe Ngaoundéré-Garoua (252 km subdivisés en trois lots) accusent un « retard considérable » par rapport aux délais prescrits dans le cahier de charge.

« Pour le lot 1 dont les travaux sont réalisés par l’entreprise Esico–BTP Cameroun, le taux d’avancement global des travaux à la fin du mois de juin 2019 est estimé à 50,59 % avec une consommation de délais de 104,29 % avec un taux de paiement des décomptes de 60,53 %. Un ordre de service valant constat de défaillance avait été notifié le 18 juin 2019 à travers la mairie de Ngaoundéré 3e à l’entreprise », révèle le Mintp.

Esico est adjudicataire du lot 1 d’une longueur de 12 kilomètres ayant pour point de départ la ville de Ngaoundéré au lieudit Rond-point central Sonel-Dang à l’intersection vers Touboro. « Les mesures prévues par la réglementation en vigueur seront prises par le maître d’ouvrage si ces défaillances continuent à être observées par l’entreprise [Esico] », prévient le Mintp.

Le lot 2 exécuté à 55 % par l’entreprise Croisière BTP Sarl va de la fin falaise (fin des travaux d’urgence) au pont Kéroua sur 38,5 kilomètres et pont Kéroua — pont Sala sur 81,50 kilomètres pour un montant de 5,3 milliards de FCFA.

Le lot 3 va de Pont Sala jusqu’à la ville de Garoua sur un linéaire de 120 kilomètres où les travaux sont réalisés, à 41,9 %, par l’entreprise Sotcocog-Cameroun pour un montant de 5,6 milliards de FCFA.

Sylvain Andzongo

le-cameroun-veut-durcir-sa-legislation-regissant-l-activite-de-notaires-huissiers-greffiers-arbitres
Dans le cadre du projet de loi de finances 2020 déposé par le gouvernement au parlement, l’on y a apprend que l’État veut durcir la législation...
la-centrale-de-mekin-15-mw-dans-le-sud-cameroun-a-l-arret-apres-sa-mise-sous-tension-en-avril-2019
Lors de son passage à l’Assemblée nationale, le 4 novembre, Gaston Eloundou Essomba, le ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), a fait cas des défis du...
au-30-novembre-2019-les-exportations-du-cameroun-en-gaz-naturel-liquefie-se-situent-a-3-9-millions-m3
Au 30 novembre 2019, les exportations du Cameroun en gaz naturel liquéfié (GNL) se situent à 3 912 738 m3, selon des sources autorisées à la Société...
la-production-nationale-d-eau-potable-du-cameroun-est-passee-de-731-080-a-824-456-m3-jour-entre-2018-et-2019
Selon les récentes données fournies par le ministère de l’Eau et de l’Énergie (Minee), la production nationale d’eau potable du Cameroun est passée de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n91: Novembre 2019

Le poids croissant des banques marocaines au Cameroun


Le Made in Cameroon progresse dans les supermarchés


Business in Cameroon n81: November 2019

The growing weight of Moroccan banks in Cameroon


Made in Cameroon products gradually take over supermarkets

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev