logoIC
Yaoundé - 14 juillet 2020 -
Travaux publics

L’accélération des procédures envisagée en vue du démarrage du projet de tramway de Douala au Cameroun

L’accélération des procédures envisagée en vue du démarrage du projet de tramway de Douala au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Le projet de tramway dans la ville de Douala, capitale économique du Cameroun, devrait connaître un coup d’accélérateur. Célestine Ketcha-Courtès (photo), la ministre de l’Habitat et du Développement urbain, a reçu en audience la semaine dernière, une délégation conduite par Bombardier et son partenaire belgo-turc Iristone/ILCI, concessionnaire de cette infrastructure.

Il était question pour les différentes parties d’accélérer les procédures administratives et techniques en vue du démarrage des travaux. Les travaux, prévus pour durer trois ans, devraient démarrer au premier semestre 2019.

Le chantier portera sur la construction d’une ligne pilote d’un linéaire de 18 km. Le tramway disposera d’une centrale électrique autonome installée dans la zone industrielle de Bonabéri. Elle sera dotée d’une puissance au-delà des besoins d’exploitation du Tramway, affirme Iristone/ILCI.

En janvier dernier, le consortium indiquait que « les études d’insertion de la ligne, la solution énergétique autonome et les plans de financement éligibles aux fonds internationaux ont été réalisés et approuvés par les parties ».

Il envisageait d’ailleurs un démarrage des travaux au premier semestre 2019, et une mise en service partielle du projet d’ici 2021 « si les délais des actions préalables sont tenus, en particulier la conclusion à date du contrat commercial entre le groupe Iristone/Ilci et le gouvernement camerounais ».

En plus de désengorger la ville de Douala, la construction du Tramway devrait générer un millier d’emplois directs, estime Iristone/Ilci.

Ce n’est pas la première fois qu’un projet de tramway est annoncé au Cameroun. La société belge Préfarails, par exemple, avait même signé, en 2014, un mémorandum d’entente avec le gouvernement camerounais. On n’en a plus entendu parler jusqu’à ce jour.

Romuald Ngueyap

face-aux-pressions-l-electricien-camerounais-eneo-suspend-a-la-methode-d-estimation-des-consommations-des-clients
Dans une lettre adressée à ses clients le 12 juillet 2020, la société Eneo, concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, annonce que...
les-six-etats-de-la-cemac-ont-leve-262-3-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-monetaire-au-mois-de-mars-2020
Dans son bulletin du marché monétaire, la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, la...
ethiopian-airlines-devient-la-3e-compagnie-autorisee-a-reprendre-ses-vols-au-depart-et-a-destination-du-cameroun
« Ethiopian Airlines est (…) heureuse d’annoncer la reprise ses vols vers des destinations ouvertes à travers le monde, au départ de Douala et Yaoundé,...
le-cameroun-le-congo-le-gabon-et-le-tchad-decrochent-des-financements-de-155-milliards-de-fcfa-a-la-bdeac
155,05 milliards de FCFA. C’est le montant global des financements que la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) vient d’octroyer...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev