logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Travaux publics

Route Bogo-Pouss : après deux ans de batailles, le processus d’attribution du marché à reprendre

Route Bogo-Pouss : après deux ans de batailles, le processus d’attribution du marché à reprendre

(Investir au Cameroun) - Le processus d’attribution du marché de construction de la route Bogo-Pouss (63,16 km), dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, débuté par un appel d’offres international lancé le 2 juin 2020, vient d’être annulé, par le ministre des Travaux publics (Mintp). Après cette décision, renseigne Emmanuel Nganou Djoumessi (photo), un nouvel appel d’offres devra être lancé. Cette fois-ci, il sera restreint. Le maître d’ouvrage va sélectionner quelques entreprises qui vont entrer en compétition, apprend-on. 

Pour justifier sa décision, publiée ce 19 juillet, le Mintp explique que la Banque africaine de développement (BAD), principal bailleur du projet, s’est opposée à l’attribution du marché à l’entreprise Gitto Costruzioni Generali Nigeria. À la suite de ce véto, le ministre en charge des Marchés publics, Ibrahim Talba Malla, a, à son tour, autorisé, le 22 juin 2022, l’annulation de la procédure.

Pour comprendre ces positions, il faut savoir que le processus d’attribution de ce marché routier qui aura duré près deux ans (un temps anormalement long, selon la BAD : NDLR) est passé par la phase du contentieux. En effet, en novembre 2021, la BAD a d’abord accordé sa non-objection à la partie camerounaise en faveur de l’entreprise nigériane Gitto Costruzioni Generali Nigeria, basée à Abuja. Cette dernière avait fait une offre de 37,67 milliards de FCFA alors que son concurrent, le Tunisien Soroubat, proposait un montant de 50 milliards de FCFA. Sur le papier, Gitto était donc le moins-disant et avait les faveurs des pronostics pour rafler le marché routier.

Suite à ces offres, les services de l’autorité des marchés publics ont émis officiellement plusieurs avis défavorables contre le Tunisien Soroubat qui, lui, avait les faveurs du Mintp. Ce dernier estimait que l’offre du Tunisien était plus réaliste et que le Nigérian avait sous-évalué la sienne. Bien plus, le maître d’ouvrage soupçonnait Gitto de n’avoir pas les capacités financières requises pour mener à bien ce projet. Ce qui l’a amené à faire intervenir les services de renseignements. Ces derniers ont confirmé cette thèse sur la base d’une enquête menée au Cameroun et au Nigéria.

Cette procédure impliquant les services de police a cependant été dénoncée par Gitto auprès de l’autorité des marchés publics. Elle avait, à l’issue de cette dénonciation, confirmé son choix en faveur de Gitto. Ce qui a obligé le Mintp à servir à la BAD, à contrecœur et en émettant des réserves, une proposition portant attribution du marché de Bogo-Pouss à Gitto. L’entreprise nigériane avait pratiquement gagné la bataille après ce contentieux auprès de l’autorité des marchés publics, lorsque la BAD est revenue sur sa non-objection. Elle s’est fondée sur les renseignements de la police camerounaise fournis par le Mintp et les résultats de sa propre enquête qui à démontrer que Gitto avait présenté dans son dossier des informations financières douteuses.  

Sylvain Andzongo

Lire aussi :

24-11-2021-Route Bogo-Pouss : le Nigérian Gitto en passe de rafler un marché de 37,6 milliards de FCFA après contentieux

06-10-2021-Projets routiers Ring Road, Ntui-Mankim, Bogo-Pouss : la BAD menace d’annuler 188 milliards de FCFA de financements

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev