logoIC
Yaoundé - 06 décembre 2021 -
Travaux publics

Construction des infrastructures : Moody’s estime que le FCFA et la Chine sont deux soutiens de poids de la Cemac

Construction des infrastructures : Moody’s estime que le FCFA et la Chine sont deux soutiens de poids de la Cemac

(Investir au Cameroun) - Dans une récente analyse, l’agence américaine de notation, Moody’s, indique que le FCFA et la Chine sont parmi les éléments essentiels qui peuvent permettre d’attirer le secteur privé sur des projets visant à développer des infrastructures au sein de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Cemac : Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad).

« Les États membres de la Cemac font partie de la Zone franc, au sein de laquelle s’applique une parité fixe entre le FCFA et l’euro. Cela les aide à réduire les vulnérabilités externes et à absorber les chocs, créés par leur forte exposition aux industries extractives, en maintenant un taux d’inflation inférieur à 3%. La stabilité de la monnaie est également susceptible de réduire les inquiétudes des investisseurs. Dans le secteur de l’électricité, des accords d’achat d’électricité (AAE) solides, conclus dans une monnaie stable, peuvent contribuer à garantir le financement », peut-on lire dans l’analyse.

Pour ce qui est de la Chine, elle est un acteur majeur sur le terrain des infrastructures en Afrique centrale où, selon des données officielles, elle a financé 22% des projets en 2020, à égale contribution que les institutions africaines de financement du développement, notamment la Banque africaine de développement (BAD).

Ces acquis ne sont cependant pas suffisants. Aujourd’hui encore, d’un point de vue de la parité au pouvoir d’achat, aucune étude économique n’est encore parvenue à montrer que l’inflation est plus maîtrisée dans la région Cemac et les coûts d’accès aux infrastructures y sont parfois plus élevés, notamment dans certains pays comme le Gabon ou le Cameroun.

La contribution de la Chine est appréciée, mais elle pose deux défis. Certains observateurs critiquent des financements de projets qui poussent les pays à payer plus cher les infrastructures. Et même si les prêts chinois sont accordés à des taux bas, les conditionnalités sous-jacentes peuvent devenir complexes à gérer, comme l’a expérimenté la République du Congo, dans le cadre de son accord de prêts garantis par des productions de pétrole.

Le financement des infrastructures dans la Cemac est primordial pour permettre à ses pays membres d’atteindre leurs objectifs d’émergence. Mais il ne peut reposer sur un secteur bancaire qui est fortement contraint. En zone Cemac, les prêts à plus de 7 ans représentaient à peine 3% de l’encours du financement bancaire à fin 2019, selon des indications de la Banque centrale des États de l’Afrique centrale (Beac).

Le recours au marché local des capitaux pourrait être une alternative. Mais, le marché financier commun est encore à un stade embryonnaire, et les entités qui font office de fonds de liquidité (caisses de dépôts et de consignation, caisses de prévoyance ou de sécurité sociale) ne sont pas suffisamment structurées pour intervenir dans le secteur des infrastructures. 

Idriss Linge

barrage-de-memve-ele-la-livraison-de-la-ligne-de-transport-renvoyee-aux-calendes-grecques
Contrairement aux annonces du ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, lors d’une plénière spéciale à l’Assemblée nationale en...
le-cameroun-annonce-la-mise-en-place-du-numero-vert-1527-pour-denoncer-la-corruption-autour-des-titres-fonciers
Pièce cotée et prisée auprès des banquiers lorsqu’un opérateur économique veut obtenir un crédit au Cameroun, le titre foncier se verra appliquer une...
masse-salariale-des-agents-de-l-etat-en-2021-le-cameroun-passe-a-nouveau-a-cote-du-ratio-de-soutenabilite-de-la-cemac
Selon le Premier ministre (PM) camerounais, Joseph Dion Nguté, à fin août 2021, le ratio de soutenabilité de la masse salariale au sein de la Fonction...
le-cameroun-a-exporte-9-335-000-m3-de-gaz-naturel-liquefie-a-fin-octobre-2021-en-augmentation-de-34
Selon les informations du ministère de l’Eau et de l’Énergie (Minee), le Cameroun a exporté 9 335 000 m3 de gaz naturel liquéfié (GNL) à fin octobre...

Le classement des passeports africains selon leur puissance (au 3ème trimestre 2021)

InfographieTF classement puissance passeports africains

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n115 Novembre 2021

Adieu le cash Les Camerounais s’emparent de la monnaie électronique


Erwan Garnier: « Le secteur hôtelier camerounais va clairement se développer »


Business in Cameroon n105: November-2021

Forget cash, Cameroonians are in on e-money!


Erwan Garnier: “Clearly, the Cameronian hospitality sector will develop”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev