logoIC
Yaoundé - 06 août 2020 -
Trombinoscope

Marthe Angéline MINJA, facilitatrice en chef de l’investissement

Marthe Angéline MINJA, facilitatrice en chef de l’investissement

(Investir au Cameroun) - En sa qualité de directeur général de l’Agence de promotion des investissements (API), c’est à cette gestionnaire formée à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et à l’École de commerce de Neuilly-sur-Seine, en France, qu’il revient de promouvoir auprès des investisseurs la destination Cameroun. Il incombe notamment à Marthe Angéline Minja d’implémenter la loi de 2013 portant sur les incitations à l’investissement privé au Cameroun. Un rôle qui sera encore plus déterminant avec l’option prise par le gouvernement de mettre plus d’accent sur l’accroissement de l’offre locale en produits de consommation de masse et en intrants destinés aux agro-industries.

Un peu plus de six ans après la mise en œuvre effective de cette loi, 225 conventions avec différents investisseurs nationaux et étrangers ont déjà été signées, pour des intentions d’investissements cumulés d’un montant de 3 846 milliards de FCFA et environ 74 000 emplois projetés, revendiquait l’API en mai dernier. En plus d’obtenir ces promesses d’investissement, l’autre défi de l’ancienne secrétaire générale au ministère du Tourisme est de veiller à ce qu’elles se matérialisent. Pour l’instant, le taux de démarrage effectif des projets objet desdites conventions tourne autour de 40%, selon les chiffres de l’API.