logoIC
Yaoundé - 15 décembre 2017 -
Energie

L’électricien camerounais AES Sonel rebaptisé Eneo, suite à son rachat par Actis

L’électricien camerounais AES Sonel rebaptisé Eneo, suite à son rachat par Actis

(Investir au Cameroun) - L’entreprise de production, de transport et de distribution de l’électricité au Cameroun a été officiellement rebaptisée Eneo Cameroun SA (Energy of Cameroon) le 12 septembre 2014, au cours d’une cérémonie organisée à Yaoundé, la capitale camerounaise. Ce changement de dénomination est consécutif au rachat de cette société anciennement connue sous l’appellation d’AES Sonel, par le fonds d’investissement britannique Actis, repreneur de 100% des actifs du groupe américain AES dans le secteur de l’électricité au Cameroun.

 

Pour la première fois depuis 1974, a fait remarquer le ministre de l’Energie et de l’Eau, Basile Atangana Kouna, qui a dévoilé la nouvelle appellation du concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, l’acronyme Sonel (Société nationale d’électricité), que le groupe AES avait également adopté en y ajoutant simplement le sien, disparaît définitivement de l’appellation de cet opérateur du secteur de l’électricité. Ce qui, selon le Ministre Atangana Kouna, est assimilable à «une rupture totale» d’avec la compagnie nationale d’électricité, laquelle rupture, a-t-il poursuivi, doit pouvoir être transposée à la qualité du service, encore abondamment décriée par les clients d’Eneo.

 

«Nous devons être partie de la solution aux problèmes des Camerounais et non partie de leurs problèmes», a rassuré le Directeur général de l’entreprise, Joël Nana Kontchou, en explicitant la nouvelle appellation : « E correspond à énergie, une énergie disponible et de qualité. Neo signifie nouveauté. Nouveauté dans la manière de traiter le client, nouveauté aussi dans notre approche opérationnelle… », a-t-il expliqué, ajoutant que l’entreprise ambitionne désormais de faire vivre aux Camerounais de «nouvelles expériences positives».

 

Pour rappel, c’est le 27 mai 2014 qu’AES Sonel a lancé un appel à contributions, afin de trouver une nouvelle appellation à l’entreprise. Au final, a indiqué le DG, ce sont 12 300 contributions qui ont été enregistrées, dont 8896 effectivement validées, parce que répondant aux critères de départ (faire partie du patrimoine national, être court, facile à lire…) Trois lauréats ont été short-listés et ont empoché une récompense de 3 millions de francs Cfa, dont deux millions pour le premier et 500 000 francs Cfa chacun, pour les autres.

 

Lire aussi

28-05-2014 - L’électricien camerounais AES Sonel cherche une nouvelle dénomination après son rachat par Actis

20-08-2014 - Actis prévoit des investissements de 170 milliards FCfa au Cameroun en 2014-2018

21-08-2014 - AES Sonel produira 50 MW d’électricité à Douala, pendant la réhabilitation du barrage de Songloulou 

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n67: novembre 2017

Cameroun : tout l’intérêt de la dette


Interview de Célestin Tawamba, GICAM


Business in Cameroon n57: November 2017

Cameroon: The whole point of the debt


Interview of Célestin Tawamba, GICAM

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev