logoIC
Yaoundé - 24 mars 2017 -
Entreprises

Le couple Eren Holding-Quifeurou vise la 2ème place sur le marché camerounais du ciment en 2018

Le couple Eren Holding-Quifeurou vise la 2ème place sur le marché camerounais du ciment en 2018

(Investir au Cameroun) - Nouvel arrivant sur le marché camerounais du ciment, sur lequel Lafarge-Holcim (Cimencam), Dangote et Cimaf se livrent déjà une concurrence farouche, Medcem Cameroun affiche plutôt de grandes ambitions.

Fruit d’un joint-venture entre le groupe turc Eren Holding, et la chaîne camerounaise de quincailleries Quifeurou (quincaillerie du feu rouge), fondée par Emmanuel Peughouia ; cette cimenterie inaugurée le 16 décembre 2016 à Douala, la capitale économique du pays, vise pas moins que la 2ème place sur le marché local du ciment au bout de 2 ans d’activités.

En clair, cette cimenterie, la quatrième du pays (la 3ème à lancer ses activités sur le territoire camerounais en l’espace de 3 ans), entend très rapidement bousculer les leaders actuels du marché camerounais du ciment que sont Cimencam et Dangote Cement (qui ambitionnait lui-même, dès 2015, de ravir environ 30% de parts du marché à la filiale locale du groupe Lafarge-Holcim).

Selon Jacky Peughouia, DGA de Medcem Cameroun et de la société Quifeurou, cette nouvelle unité de production de ciment, d’une capacité de 600 000 tonnes extensible à un million de tonnes ; a les moyens de ses ambitions. Il s’agit, souligne-t-il, de l’attractivité du prix de son produit (4550 FCfa le sac de 50 Kg, Ndlr) et, surtout, de la qualité du ciment produit par Medcem Cameroun.

A l’en croire, les matériaux utilisés dans la production de ce que Medcem Cameroun a baptisé «le ciment indomptable», lui garantissent une solidité permettant la réalisation des infrastructures lourdes telles que les stades de football, ou encore, précise Jacky Peughouia, «des tunnels sous l’eau».

Investissement finalement estimé à 20,3 milliards de francs Cfa, qui a permis de créer 250 emplois directs et 700 emplois indirects, cette cimenterie a bénéficié des avantages prévus par la loi de 2013 portant incitations à l’investissement privé en République du Cameroun. Celle-ci octroie des exonérations allant de 5 à 10 ans aux entreprises, aussi bien en période d’installation que de production.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi

12-12-2016 - Le groupe turc Eren Holding inaugure la 4ème cimenterie du Cameroun le 16 décembre 2016 à Douala

06-05-2016 - Lafarge-Holcim ressuscite son projet de construction d’une nouvelle cimenterie de 500 000 tonnes au Cameroun

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n59: mars 2017

PROMOTE 2017: 1300 exposants et un prochain rendez-vous dès 2019


La finance islamique commence à percer au Cameroun


Business in Cameroon n49: March 2017

PROMOTE 2017: 1,300 exhibitors and the next meeting set for 2019


Islamic financing breaking through in Cameroon

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev