logoIC
Yaoundé - 23 février 2017 -
promote2017
Gestion publique

Le Cameroun négocie un accord avec le Fonds monétaire international, selon le ministre de l’Economie

Le Cameroun négocie un accord avec le Fonds monétaire international, selon le ministre de l’Economie

(Investir au Cameroun) - En inaugurant le pavillon France, qui regroupe les entreprises françaises venues participer à la 6ème édition du salon international de l’entreprise, de la Pme et du partenariat (Promote 2017), le ministre de l’Economie, Louis Paul Motazé, a révélé que le gouvernement camerounais négocie actuellement un accord avec le FMI.

Ces négociations devraient aboutir à la mise en place d’un plan de redressement de l’économie camerounaise, qui n’échappe pas aux affres de la baisse des cours mondiaux des matières premières, notamment ceux du pétrole brut. Cependant, s’est empressé de préciser le ministre Motazé, ce plan de redressement ne devrait pas être assorti de mesures d’austérité, selon le vœu exprimé par le chef de l’Etat camerounais dans son discours à la nation le 31 décembre dernier.

En effet, depuis la tenue à Yaoundé en décembre 2016 d’un Sommet extraordinaire des chefs d’Etats de la Cemac, au cours duquel les six pays de cet espace communautaire ont décidé de recourir à l’expertise du FMI pour résorber les difficultés économiques engendrées par la crise pétrolière, les populations camerounaises redoutent un retour à l’austérité.

Cette crainte est entretenue par les programmes d’ajustement structurel implémentés par le Fmi au Cameroun par le passé, lesquels avaient, par exemple, conduit à la baisse des salaires de la fonction publique et la privatisation plus ou moins réussie de plusieurs entreprises publiques.

BRM

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n58: février 2017

Sept Camerounais qui brillent dans les institutions internationales


Pour Alamine Ousmane Mey, « il faut réduire le train de vie de l’Etat »


Business in Cameroon n48: February 2017

Seven Cameroonians who are excelling in international institutions


For Alamine Ousmane Mey, the State must cut back on the spending

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev