logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2017 -
International

Sergio Mattarella : « Une communauté camerounaise très appréciée en Italie »

Sergio Mattarella : « Une communauté camerounaise très appréciée en Italie »

(Investir au Cameroun) - Un an après le déplacement officiel du président de la République italienne, Sergio Mattarella, à Yaoundé (photo), c'est au tour de Paul Biya d'effectuer une visite officielle de quatre jours dans la capitale italienne. Un séjour qui s'est ouvert le 20 mars par une rencontre entre les deux présidents entre les murs du Palais Quirinale à Rome. Un entretient en face à face qui aura été  l'occasion pour les deux leaders d'évoquer les sujets au coeur des priorités de chacun des deux pays. La lutte antiterrorisme pour le Cameroun, en prise avec Boko Haram; la gestion des flux migratoire pour l'Italie, un des principaux pays de transit pour les migrants en provenance notamment d'Afrique. Des questions qui apparaissent comme le ciment d'un renforcement de la coopération italo-camerounaise.

« Le Cameroun est un partenaire prioritaire pour l'Italie »

« Nos échanges ont fait apparaitre une large convergence de points de vue sur les questions abordées, a indiqué le président Paul Biya à l'issue de l'entretien lors d'un point presse donné par les deux chefs d'Etat. Évidemment la lutte contre le terrorisme et Boko Haram qui reste une menace étaient inscrits parmi les priorités. »

Chef de file de la coalition qui lutte contre le terrorisme dans la région, le président Camerounais a saisi l'occasion d'exprimer sa gratitude pour l'appui apporté par l'Italie dans cette lutte. « Je remercie également les autres pays et organismes internationaux. Ce soutien nous permet de faire face à de nombreux défis d'ordre sécuritaire, économique et humanitaire. »

« La lutte contre le terrorisme est une des raisons de plus qui rapproche nos pays. »  

Un collaboration qui doit être renforcée a assuré le président Mattarella alors que la cooperation italo-camerounaise a deja « enregistré des avancées importantes » en un an. Et la première visite d'état d'un président Camerounais ne devrait que renforcer cette collaboration. Le Cameroun étant pour l'Italie « un partenaire  prioritaire » a-t-il souligné. Avec une collaboration économique « intense », « une communauté camerounaise très appréciée en Italie, des échanges très importants entre les universités de Yaoundé et de Rome... Toutes ces raisons font donc penser que les relations entre le Cameroun et l'Italie sont excellentes. » Et à son tour d'affirmer son soutien à la lutte antiterroriste que mène le Cameroun et qui menace tous les pays européens ainsi que la communauté internationale. « Aujourd'hui, nous devons faire face à des défis importants : la lutte contre le terrorisme, la gestion des phénomènes migratoires. Au Cameroun, un grand nombre de réfugiés est accueilli avec un vrai sens des responsabilités. Des défis qui poussent à la collaboration entre le Cameroun et l'Italie tout autant qu'entre le Cameroun et l'Union Européenne. La lutte contre le terrorisme est une raison de plus qui rapproche nos pays. »  

Un forum économique pour encourager les investisseurs italiens

Des discours qui doivent être matérialisés par la ratification de nouveaux accords de partenariats entre les deux pays. Sur le volet sécuritaire mais egalement économique et culturel. Dans le cadre de la visite, un forum économique est prévu le 22 mars afin d'encourager les opérateurs économiques italiens à investir au Cameroun. Le pays, en marche vers l'émergence à travers la feuille de route Cameroun Vision 2035, cherche de nouveaux partenaires, à la fois technique et financier, pour les grands chantiers à venir. La diaspora camerounaise, forte de 12 000 membres, n'est pas oubliée : une rencontre avec le couple présidentiel et la déclaration camerounaise figure au programme. Lequel sera bouclé jeudi 23 mars par une rencontre avec le Pape François au Vatican. En revanche, ce n'est pas une première : Paul Biya avait déjà été recu par le saint Père en 2013. L'église catholique étant très influente au Cameroun. Et elle doit, elle aussi, faire face à la menace extrémisme dans la région.

Lilia Ayari, en direct de Rome

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n66: octobre 2017

La bataille des eaux minérales au Cameroun


Jean Joseph Aouda, une expertise ferroviaire qui dépasse les frontières


Business in Cameroon n56: October 2017

The battle of mineral waters in Cameroon


J. J. Aouda, an expertise in the railway industry that goes beyond borders

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev