logoIC
Yaoundé - 24 mars 2017 -
Sécurité

L’armée camerounaise libère 150 otages nigérians de Boko Haram dans la localité de Ngoshe

L’armée camerounaise libère 150 otages nigérians de Boko Haram dans la localité de Ngoshe

(Investir au Cameroun) - Les 2 et 7 janvier 2017, l’armée camerounaise a de nouveau investi la localité de Ngoshe, un des fiefs de la secte Boko Haram au Nigéria, a révélé le ministre camerounais de la Communication, Issa Tchiroma, au cours d’une conférence de presse organisée le 10 janvier dernier.

A en croire ce membre du gouvernement, cette opération s’est de nouveau soldée par de lourdes pertes pour les islamistes de Boko Haram. Ces derniers, apprend-on, ont vu leurs ateliers de fabrication d’explosifs détruits, et 150 otages nigérians retenus captifs depuis des mois être libérés par les forces de défense camerounaises, lesquels ont malheureusement perdu trois soldats dans les affrontements.

C’est la 2ème fois que l’armée camerounaise lance un assaut d’envergure sur la localité nigériane de Ngoshe, qui abritait à cette époque un centre de commandement de Boko Haram. En effet, au mois de février 2016, au cours d’une opération baptisée «Arrow Five», les soldats camerounais y avaient neutralisé 162 terroristes de Boko Haram, et détruit quatre fabriques d’explosifs.

Les forces de défense camerounaises avaient alors perdu deux officiers. Il s’agit du lieutenant-colonel Kwene Ekwele Beltus Honoré, 39 ans, et du capitaine PipwohYari Emmanuel, âgé de 31 ans.

BRM

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n59: mars 2017

PROMOTE 2017: 1300 exposants et un prochain rendez-vous dès 2019


La finance islamique commence à percer au Cameroun


Business in Cameroon n49: March 2017

PROMOTE 2017: 1,300 exhibitors and the next meeting set for 2019


Islamic financing breaking through in Cameroon

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev