logoIC
Yaoundé - 15 décembre 2017 -
Sport

La Fecafoot suggère au ministère des Sports le limogeage d’Hugo Broos, le coach des Lions indomptables

La Fecafoot suggère au ministère des Sports le limogeage d’Hugo Broos, le coach des Lions indomptables

(Investir au Cameroun) - Le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), dirigé par Dieudonné Happi, a adressé une correspondance, le 4 décembre, au ministre des Sports (Minsep), Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, avec pour objet : « Résiliation du contrat de travail de monsieur Hugo Broos ».

Dans la correspondance, le comité de normalisation reproche notamment à Hugo Broos (photo) de n’avoir pas pu faire qualifier le Cameroun, à la coupe du monde 2018 en Russie. Par ailleurs, selon la Fecafoot, le coach des Lions indomptables n’a jamais établi sa résidence effective au Cameroun.

La Fédération considère également que le scandale communément appelé « Bruxelles Gate » qui a fait les choux gras des médias et qui a donné suite à trois demandes d’explications adressées aux principaux concernés dont l’entraîneur, va à l’encontre de son engagement d’assurer une gestion équitable et saine des effectifs de la sélection, «cela d’autant plus qu’il n’était pas obligé de livrer ces informations au public ».

« Les propos tenus à l’occasion de cette sortie malheureuse ont porté un grave préjudice à l’image du Cameroun », écrit le Comité. Pour la petite histoire, peu avant un match entre la Guinée et le Cameroun, délocalisé à Bruxelles le 28 mars 2017, l’hôtel des joueurs avait refusé de leur servir le repas, en raison des impayés de la délégation. Le scandale a été révélé par le coach.

La Fecafoot estime aussi que l’entraîneur de l’équipe nationale de football du Cameroun n’a pas su respecter son engagement de préserver et d’améliorer la reconstruction de la sélection, car « plusieurs importants cadres ont refusé de rejoindre la sélection nationale ».

A l’unanimité, le Comité a décidé, dans sa lettre, de « mettre un terme au contrat de travail de M. Hugo Broos, à compter de l’expiration de la période de préavis contractuel de 30 jours, dès signature de la présente décision, conformément aux dispositions de l’article 9 du contrat n°2016/003/Minsep/CAB du 9 février 2016 ». L’intéressé aura droit aux indemnités contractuelles et légales en vigueur.

Sylvain Andzongo

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n67: novembre 2017

Cameroun : tout l’intérêt de la dette


Interview de Célestin Tawamba, GICAM


Business in Cameroon n57: November 2017

Cameroon: The whole point of the debt


Interview of Célestin Tawamba, GICAM

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev