logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Agro-industrie

Oignons : des entrepôts en vue dans la partie septentrionale du Cameroun, pour réduire des pertes post-récolte

Oignons : des entrepôts en vue dans la partie septentrionale du Cameroun, pour réduire des pertes post-récolte

(Investir au Cameroun) - Dans le cadre de la 2e phase du Projet d’appui au développement des filières agricoles (Padfa II), co-financé par l’État et le Fonds international de développement (FIDA), le Cameroun veut débourser près d’un demi-milliard de FCFA, pour la construction de quatre entrepôts de stockage de produits agricoles dans les trois régions septentrionales, dont deux dédiés aux oignons. L’information est révélée dans un appel d’offres pour la sélection d’un consultant, que vient de lancer la coordinatrice de ce projet, Helène Misse Marigoh.

Interrogé par le Quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune, Christian Kouebou, spécialiste des technologies post-récolte et nutrition au FIDA, soutient que ces infrastructures ont pour objectif « d’aider les coopératives et organisations des producteurs vulnérables basées dans les zones rurales, à mieux conserver leurs ressources alimentaires, en particulier l’oignon ». « Nous voulons doter les collectivités d’infrastructures qui soient faites dans des conditions améliorées », soutient-il.

Pour rappel, dans le cadre de la 2e phase du Padfa, le Fida a pris l’engagement d’injecter un montant de 28,5 milliards de FCFA dans les filières riz et oignon, de 2020 à 2026. S’agissant des oignons, l’objectif était de dépasser la barre de 200 000 tonnes chaque année. Officiellement, au cours de la phase 1, le Padfa a permis de booster de près de 60% le revenu moyen des producteurs d’oignons. Les pertes après-récolte, initialement évaluées à 18%, ont baissé de 10% en un an.

BRM

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev