logoIC
Yaoundé - 16 mai 2022 -
Energie

Le Nigérian MBH choisit pour rénover les réseaux électriques à Douala et Yaoundé pour un coût de 10 milliards de FCFA

Le Nigérian MBH choisit pour rénover les réseaux électriques à Douala et Yaoundé pour un coût de 10 milliards de FCFA

(Investir au Cameroun) - La société nigériane MBH Power Limited est l’adjudicataire du marché de construction des réseaux électriques à Douala et Yaoundé, d’après l’avis d’attribution que vient de publier le directeur général de la Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel), Mbemi Nyaknga. Concrètement, l’entreprise est chargée de la conception, la fourniture, le montage des postes haute tension autour de Yaoundé et Douala sur une période de 12 mois pour un coût de 9,9 milliards de FCFA hors TVA.

À Douala, ce projet, qui bénéficie du soutien de la Banque mondiale, va permettre de renforcer et stabiliser le système de transport d’électricité par la création d’une boucle de 225 KV et 90 KV autour de ladite ville, selon la Sonatrel. Ce qui va sécuriser l’approvisionnement en électricité, éviter les chutes de tension et réduire la dépendance à la production d’électricité thermique plus coûteuse.

Les effets à peu près similaires sont attendus à Yaoundé et ses environs. Ici, il s’agira de renforcer la desserte à travers la création d’une liaison d’interconnexion Edéa-Nkolnkoumou et Nkolnkoumou-Nyom 2 par une ligne double de 400 KV et la construction d’une boucle 225 KV et 90 KV autour de la ville de Yaoundé. Ceci pour assurer une bonne répartition de la fourniture d’électricité, éviter les chutes de tension…

Selon le concessionnaire Eneo, la discontinuité du service d’électricité aux abonnés au Cameroun est accentuée par la vétusté des réseaux de transport et de distribution qui occasionnent des pertes d’environ 40% de l’énergie produite. Une tendance que la Sonatrel entend renverser.

S.A.

ciment-le-cameroun-autorise-les-importations-du-congo-et-de-la-rdc-pour-satisfaire-la-demande-nationale
Dans une correspondance datant du 10 mai 2022, le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, demande aux sociétés de...
emprunt-obligataire-2022-le-cameroun-fait-les-yeux-doux-aux-investisseurs-gabonais-et-congolais
Le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motazé (photo), lance ce 16 mai 2022, le Road-show du 6e emprunt obligataire de l’histoire des...
banque-mondiale-le-camerounais-albert-zeufack-nomme-directeur-des-operations-pour-l-angola-la-rdc-le-burundi
Dans une communication interne, la Banque mondiale vient d’annoncer la nomination de l’économiste camerounais Albert Zeufack au poste de directeur des...
bvmac-les-entreprises-affichent-une-capitalisation-boursiere-de-159-milliards-de-fcfa-a-fin-janvier-2022-en-hausse-de-13
Selon les informations du ministère camerounais des Finances, au 31 janvier 2022, les entreprises de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique...

Cette start-up camerounaise veut lutter contre les déserts médicaux en Afrique

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n120:Avril 2022

Covid-19, guerre en Europe : des entreprises camerounaises vont souffrir


Albert Zeufack: « Le marché le plus important aujourd’hui, c’est l’Asie »


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev