logoIC
Yaoundé - 04 mars 2021 -
Energie

Le Cameroun veut tracer les bouteilles de gaz pour lutter contre le phénomène de siphonnage

Le Cameroun veut tracer les bouteilles de gaz pour lutter contre le phénomène de siphonnage

(Investir au Cameroun) - Dans une interview diffusée ce 23 février sur la radio gouvernementale CRTV, le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana (photo), a dit vouloir tracer les bouteilles de gaz pour lutter contre le phénomène de siphonnage des bouteilles de gaz domestique qui semble en résurgence.

« Aujourd’hui, il faut probablement aller plus loin. Nous travaillons à assurer la traçabilité des bouteilles », a indiqué Luc Magloire Mbarga Atangana. Selon le membre du gouvernement, le traçage ici consiste à mettre en place un système qui permettrait de remonter le circuit d’approvisionnement et savoir à quel niveau il y a eu des dysfonctionnements.

Mais pour l’heure, a indiqué le membre du gouvernement, la sécurisation des bouteilles de gaz bénéficie déjà d’un cadre normatif pour ce qui concerne l’enfûtage. À cet effet, le ministre Commerce explique : « Le principal centre d’enfûtage c’est la SCDP [Société camerounaise des dépôts pétroliers]. Et la SCDP a l’obligation de sceller les bouchons jusqu’à la mise en consommation de la bouteille. Aujourd’hui à côté de la SCDP, il y a des centres privés qui ont été agréés par le ministère de l’Eau et de l’Énergie, mais ils ont également la même obligation. Le gouvernement va beaucoup plus loin afin de responsabiliser les différents acteurs. Par exemple : l’obligation de différencier les bouteilles en fonction des marketeurs par la couleur. La seconde contrainte c’est de sceller les bouchons. »

La sortie du membre du gouvernement fait suite à la saisie de centaines de bouteilles de gaz, le 20 février, dans un circuit de siphonnage à Douala, la capitale économique du Cameroun.

S.A.

Lire aussi:

23-02-2021-Saisies de 600 bouteilles de gaz dans un réseau de siphonage à Douala, la capitale économique du Cameroun

reouverture-officielle-annoncee-du-corridor-douala-bangui-ferme-depuis-3-mois-pour-insecurite-en-rca
Des sources autorisées au sein de l’administration douanière camerounaise annoncent la réouverture officielle du corridor Douala-Bangui fermé depuis près...
sur-prescription-de-l-omc-le-cameroun-prepare-un-programme-national-d-elaboration-des-normes-pour-2022
Charles Booto à Ggon, le Directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), a lancé, pour la période de février-avril 2021, un appel à...
la-banque-europeenne-d-investissement-pourrait-entrer-dans-le-capital-de-la-bdeac
Nikolaos Miliniatis, chef de la Représentation de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour l'Afrique centrale, a été reçu le 2 mars à Brazzaville...
les-propositions-de-l-expert-camerounais-alain-symphorien-ndzana-biloa-pour-une-meilleure-fiscalite-internationale
La Covid-19 est venue exposer davantage le besoin pour les pays, notamment ceux qui disposent de ressources financières modestes, de pouvoir mobiliser...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n106 Janvier 2021

Le Cameroun passe à la phase industrielle


Mathurin Kamdem, un patriote déterminé


Business in Cameroon n96: January-2021

Cameroon moves to the industrial phase


Mathurin Kamdem, a determined patriot

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev