logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Finance

La MIGA se dit disposée à garantir de nouveaux investissements au Cameroun

La MIGA se dit disposée à garantir de nouveaux investissements au Cameroun

(Investir au Cameroun) - En fin de séjour au Cameroun, Edith Quintrell (photo), la directrice des opérations de l'Agence Multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA), branche d’assurance du groupe de la Banque mondiale, a indiqué le 20 février 2015 aux journalistes, que de nouveaux projets pourraient très bientôt être garantis dans le pays, notamment dans les secteurs de l'énergie, des transports et de l’exploitation portuaire.

«Avec le gouvernement du Cameroun et les acteurs du secteur privé, nous avons fait une évaluation de notre coopération et examiné de nouvelles opportunités qui pourraient bénéficier de notre garantie, et permettre ainsi au pays d'avoir un instrument supplémentaire de captation des investissements directs étrangers», a résumé Mme Quintrell.

Peu de détails ont filtré sur les éléments de discussion avec les autorités publiques camerounaises. Mais, au regard de son agenda, il n'est pas exclu que ces nouvelles garanties soient accordées aux projets portés par des entreprises comme GDF-Suez, qui conduit au large de la ville de Kribi, un projet de construction d’une usine de liquéfaction du gaz naturel, en joint-venture avec la Société nationales des hydrocarbures (SNH).

Globelecq Africa a aussi été mentionnée. Deux de ses importants actionnaires (Norfund et Commonwealth Development Corporation) ont récemment annoncé un partenariat stratégique, qui devrait leur permettre de prendre le contrôle, et le cas échéant, lancer de nouveaux investissements dans les pays africains où le groupe est présent, dont le Cameroun.

Edith Quintrell a tenu à préciser que la présence de la MIGA au Cameroun n'est pas le signe que le pays présentait des risques particuliers. «Notre présence dans le cadre des investissements au Cameroun, comme dans beaucoup de pays d'ailleurs, vise à apporter une sécurité de long terme, pour des investisseurs étrangers qui en font la demande et dont nous obtenons l'accord des pays d’accueil. Même si ces grands groupes généralement peuvent lever des ressources financières importantes, il n'en sont pas moins soumis à des risques divers», a expliqué madame Quintrell.

Pour rappel, la MIGA garantit déjà certains projets au Cameroun, notamment l'investissement réalisé par HTT Telecom S.A., la maison mère du groupe 4G Africa, dont la marque la plus connu est Yoomee, et qui en bénéficie depuis 2012. L’autre garantie accordée au Cameroun par la MIGA est intervenue en 2014, et concerne les investissements du fonds Actis qui se déploie actuellement à travers Eneo et les filiales locales de Globelecq (Kribi Power Development et Dibamba Power Development)

Idriss Linge

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev