logoIC
Yaoundé - 27 février 2024 -
Gestion publique

L’industrie extractive a continué d’accélérer la baisse des coûts de production au Cameroun (-7,5%) à fin septembre 2023

L’industrie extractive a continué d’accélérer la baisse des coûts de production au Cameroun (-7,5%) à fin septembre 2023

(Investir au Cameroun) - Entre les mois de juillet et de septembre 2023, les coûts de production dans les entreprises industrielles au Cameroun ont régressé de 7,5% en glissement annuel. Selon l’Institut national de la statistique (INS), qui vient de publier son Indice des prix à la production industrielle (IPPI) au 3e trimestre 2023, cette baisse des prix sortie-usine, en recul de 1,9% en glissement trimestriel, est « un signe de retour progressif des prix à la production industrielle à leur niveau d’avant crise russo-ukrainienne, marquée principalement par les perturbations des chaînes d’approvisionnement mondiales ».

À en croire l’INS, cette embellie observée autour des coûts de production au Cameroun, au cours de la période sous revue, est enregistrée dans nombre de secteurs d’activités. Mais, elle est principalement le fait du secteur extractif, comme ce fut déjà le cas au 2e trimestre 2023. « Cette baisse est essentiellement portée par les industries extractives (-22,6 %), les industries de la métallurgie et de fabrication d’ouvrages en métaux (-5,4 %), les industries de fabrication de matériaux minéraux (-2,0%) et les industries agroalimentaires (-4,4 %) », détaille le rapport de l’INS.

Pour rappel, publié chaque trimestre par l’INS, l’IPPI mesure l’évolution des prix des transactions de biens industriels produits à l’intérieur du territoire économique du Cameroun. Il s’agit des prix départ-usine payés aux producteurs, hors taxes et subventions, et hors marge de transport. L’IPPI se rapporte au secteur secondaire. Il prend en compte les activités suivantes : industries extractives ; activités de fabrication ; production et distribution d’électricité et de gaz ; production et distribution d’eau, assainissement, traitement des déchets et dépollution.

BRM

transport-urbain-et-interurbain-la-nouvelle-hausse-des-tarifs-devrait-entretenir-l-inflation-au-cameroun-en-2024
Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour...
or-le-britannique-oriole-resources-annonce-la-reprise-des-travaux-d-exploration-sur-son-projet-mbe-au-cameroun
La junior-minière britannique Oriole Resources a annoncé le 26 février 2024 avoir relancé les travaux d’exploration d’or sur son projet Mbé, situé...
l-entreprise-allemande-grohe-accompagne-l-institut-technique-don-bosco-d-ebolowa-dans-le-cadre-de-son-programme-give
Ce vendredi 23 février, l'Institut Technique Don Bosco d'Ebolowa a accueilli une multitude d'invités de marque sur son campus. Parmi eux, l'évêque du...
aboudi-ottou-redaction-en-chef-d-investir-au-cameroun-prime-pour-son-courage-et-la-qualite-de-ses-enquetes-en-2023
Le journaliste Aboudi Ottou (photo), coordonnateur du Bureau Cameroun de l’Agence Ecofin et rédacteur en chef d’Investir au Cameroun, vient de remporter...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev