logoIC
Yaoundé - 27 février 2024 -
Gestion publique

Les chefs d’entreprises du Cameroun ont le moral bas, alerte la chambre de commerce

Les chefs d’entreprises du Cameroun ont le moral bas, alerte la chambre de commerce

(Investir au Cameroun) - D’après la note de conjoncture du premier semestre 2023, publiée le 25 janvier 2024 par la Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat (CCIMA), le moral des chefs d’entreprises est bas. Particulièrement en cause : la baisse du chiffre d’affaires, les conditions d’approvisionnement difficiles, la baisse des bénéfices et les tensions de trésorerie, liste le document.

Sur 300 entreprises sondées dans les dix régions du pays, 249 entreprises ont apporté des réponses jugées complètes et fiables, la base de sondage étant issue des déclarations statistiques et fiscales de 2015, indique la CCIMA qui n’a pas précisé les dates de ce sondage. Il en ressort que le chiffre d’affaires est globalement en baisse dans tous les secteurs d’activité au premier semestre 2023.

Cette baisse du chiffre d’affaires est ressentie par 32,2% des dirigeants des entreprises du secteur des services, 45,4% pour ceux du commerce et 28,6% pour les patrons de l’industrie. À cela, s’ajoutent des conditions d’approvisionnement difficiles qui s’expliquent par des coûts d’importation élevés et d’énergie. Conséquence, 72,7% des chefs d’entreprises du secteur des industries et de l’artisanat estiment que les coûts d’énergie et de matières premières approvisionnées sur le marché local pèsent sur les coûts de production. Une situation qui a conduit à une hausse globale des prix de vente.

La tendance générale de baisse des bénéfices s’est ressentie dans tous les secteurs d’activité, souligne la CCIMA, qui précise que plus de « 75% des artisans, 63,6% des commerçants, 57,5% des responsables du secteur des services et 50% des industriels affirment que les bénéfices ont baissé au premier semestre 2023 ». Ces derniers évoquent par ailleurs des tensions de trésorerie qui sont à mettre en relation avec le rallongement des délais de règlement et de paiement.

Globalement, le climat des affaires a été jugé défavorable dans les tous les secteurs et les opérateurs économiques anticipent une situation globalement similaire au second semestre 2023, projette la CCIMA.

Frédéric Nonos

Lire aussi :

22-12-2023-Secteur industriel : 81% des chefs d’entreprises trouvent le taux de pression fiscale élevé au Cameroun (enquête)

Secteur industriel : 91% des chefs d’entreprises trouvent les coûts d’accès au financement au Cameroun élevés (enquête)

transport-urbain-et-interurbain-la-nouvelle-hausse-des-tarifs-devrait-entretenir-l-inflation-au-cameroun-en-2024
Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour...
or-le-britannique-oriole-resources-annonce-la-reprise-des-travaux-d-exploration-sur-son-projet-mbe-au-cameroun
La junior-minière britannique Oriole Resources a annoncé le 26 février 2024 avoir relancé les travaux d’exploration d’or sur son projet Mbé, situé...
l-entreprise-allemande-grohe-accompagne-l-institut-technique-don-bosco-d-ebolowa-dans-le-cadre-de-son-programme-give
Ce vendredi 23 février, l'Institut Technique Don Bosco d'Ebolowa a accueilli une multitude d'invités de marque sur son campus. Parmi eux, l'évêque du...
aboudi-ottou-redaction-en-chef-d-investir-au-cameroun-prime-pour-son-courage-et-la-qualite-de-ses-enquetes-en-2023
Le journaliste Aboudi Ottou (photo), coordonnateur du Bureau Cameroun de l’Agence Ecofin et rédacteur en chef d’Investir au Cameroun, vient de remporter...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev