logoIC
Yaoundé - 16 avril 2024 -
Gestion publique

Jean Paul Simo Njonou nommé DG de Cotco, six jours après avoir été débarqué du même poste à la Sonara

Jean Paul Simo Njonou nommé DG de Cotco, six jours après avoir été débarqué du même poste à la Sonara

(Investir au Cameroun) - Ce 15 février 2024, un conseil d’administration extraordinaire de la Cameroon Oil Transportation Company (Cotco), l’entreprise chargée de la gestion de la partie camerounaise du pipeline Tchad-Cameroun, a débouché sur la nomination du Camerounais Jean Paul Simo Njonou au poste de directeur général (DG), a-t-on appris de source ayant pris part à cette réunion. Secondé par la Tchadienne Haoua Daoussa Déby, arrivée au poste de directeur général adjoint depuis juillet 2023, Jean Paul Simo Njonou remplace Harouna Bako. Depuis le 9 février 2024, ce magistrat a lui-même hérité du poste de DG de la Société nationale de raffinage (Sonara), duquel M. Simo Njonou a été débarqué il y a seulement six jours.

Grâce à ce jeu de chaises musicales, le Camerounais Jean Paul Simo Njonou prend les rênes d’une co-entreprise pétrolière dans laquelle le Cameroun a récemment conforté sa position dans le capital, à la faveur d’un transfert des actifs tchadiens. En effet, dans un communiqué signé le 1er août 2023, le prédécesseur de M. Simo Njonou avait révélé que le « projet de gestion partagée » de l’oléoduc Tchad-Cameroun s’est « récemment matérialisé par le transfert par le Tchad de 20% de parts de la société à la République du Cameroun, portant ainsi son actionnariat à 25% (précisément 25,17%, puisque la SNH, qui porte les actions du Cameroun, détenait déjà 5,17% des parts, NDLR) ». Ce qui signifie que l’actionnariat de N’Djamena dans Cotco est désormais de 74,83%.

Au regard de cette configuration, le premier défi que devra relever le nouveau promu à la tête de Cotco est de gérer dans l’intérêt du Cameroun et du Tchad une entreprise contrôlée par Ndjamena. Surtout dans un contexte où les actifs tchadiens au sein de l’entreprise lui sont disputés par Savannah Energy. Cette junior-minière britannique conteste devant la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale de Paris (CCI), la nationalisation par l’Etat tchadien des actifs pétroliers anciennement détenus par Exxon Mobil au Tchad. Ce sont ces actifs réputés nationalisés, et que Savannah Energy dit pourtant avoir acheté à Exxon Mobil, qui donnent aujourd’hui au Tchad le droit à des parts majoritaires dans Cotco.

En plus de la gestion d’une entreprise au cœur d’une bataille entre l’Etat tchadien et l’opérateur britannique Savannah Energy, le nouveau DG de Cotco devra s’employer à soigner ses relations avec la Société nationale des hydrocarbures (SNH), qui représente le Cameroun dans le conseil d’administration de Cotco. En effet, lors de la procédure en cours dans le cadre du litige entre Ndjamena et Savannah Energy pour le contrôle de Cotco, la position de la SNH est apparue ambiguë. En effet, apprend-on officiellement, alors que le Cameroun semble avoir pris fait et cause pour le Tchad dans cette affaire, après une crise diplomatique entre les deux pays, la SNH a demandé à l’arbitre de la CCI de constater qu’elle « s’en rapporte à justice ». C’est-à-dire qu’elle n’a pas d’arguments à opposer à Savannah Energy dans sa bataille contre l’Etat tchadien pour le contrôle de Cotco.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

04-07-2023 - Cotco : un nouveau DG nommé face aux menaces de Savannah Energy de fermer le pipeline Tchad-Cameroun

18-08-2023 - Cotco : le Tchad cède 20% du capital au Cameroun qui monte à 25,17% et se conforte à la tête de l’entreprise

mairie-de-douala-le-mobile-money-bientot-admis-comme-moyens-de-paiement-des-taxes-et-autres-droits
Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le directeur général de MTN Cameroon, Mitwa Ng'ambi, et le directeur général de Mobile Money Corporation (MMC,...
cacao-le-cameroun-recense-les-beneficiaires-de-la-prime-sur-la-qualite-pour-les-saisons-2020-2021-et-2021-202
Les opérations de recensement des producteurs de cacao éligibles à la prime à la qualité des fèves débutent ce 16 avril 2024, dans tous les bassins de...
projet-de-bus-rapid-de-yaounde-le-lineaire-de-la-phase-pilote-connu
Le corridor pilote du projet de Bus Rapide Transit (BRT) de Yaoundé va relier Olembe, à l’entrée nord de la capitale, à Ahala, situé dans la partie la...
indication-geographique-l-oapi-organise-un-colloque-international-a-douala-pour-valoriser-les-produits-locaux
L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et ses partenaires, organisent, du 17 au 19 avril 2024 à Douala, capitale économique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev