logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Mines

Gisement de fer de Grand Zambi : G-Stones n’attendrait plus que la livraison des équipements pour démarrer le projet

Gisement de fer de Grand Zambi : G-Stones n’attendrait plus que la livraison des équipements pour démarrer le projet

(Investir au Cameroun) - La promesse du démarrage de certains grands projets miniers au Cameroun en 2023, qui a été faite par le chef de l’État, Paul Biya, lors de son adresse à la Nation le 31 décembre 2023, pourrait se réaliser. Notamment en ce qui concerne l’exploitation du gisement de fer de Bipindi-Grand Zambi, confié à G-Stones, filiale du conglomérat camerounais Bocom.

 En effet, selon les informations issues d’une réunion d’évaluation que vient de présider le ministre des Mines par intérim, Fuh Calistus Gentry, l’entreprise contrôlée par le milliardaire camerounais Dieudonné Bougne n’attendrait plus que la livraison des équipements commandés pour démarrer effectivement le projet.

« Tout est fin prêt pour le démarrage sans faute de la mine dans les tout prochains mois, avec l’arrivée des équipements pour la mine à ciel ouvert et l’infrastructure routière en place », rapporte le Quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune, citant une source au ministère des Mines.

Pour rappel, c’est le 13 novembre 2019 que G-Stones Ressources a signé une convention d’investissement avec l’État du Cameroun, en vue de l’exploitation de ce gisement de fer situé dans la région du Sud. Ce projet, qui intègre la construction d’un complexe sidérurgique dans la localité de Fifinda (région du Sud), permettra d’exploiter pendant 40 ans un gisement de fer estimé à environ 160 millions de tonnes.

BRM

 

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev