logoIC
Yaoundé - 28 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Au Cameroun, chaque fumeur dépense en moyenne la somme de 4691 francs Cfa par mois, pour acheter des cigarettes. Ce qui correspond à 8,9% du Produit intérieur brut (PIB) mensuel par habitant, révèle le Global Adult Tobacco Survey (GATS), enquête réalisée par l’Institut national de la statistique (INS), avec le concours du ministère camerounais de la Santé publique et l’Organisation mondiale de la Santé.

A en croire la même source, le phénomène du tabagisme au Cameroun est plus accentué chez les personnes située dans la tranche d’âge 25-44 ans, où la dépense mensuelle pour l’achat de cigarettes dépasse 5000 francs Cfa par fumeur ; tandis que les 15-24 ans dépensent environ 4123 francs Cfa chaque mois pour fumer.

Face à cette montée du tabagisme, dont les effets dévastateurs sur la santé ne sont pas à négliger, le comité anti-tabac du Cameroun suggère depuis quelques années au gouvernement, une révision à la hausse de la taxation de ce produit, afin d’en limiter la consommation, surtout chez les jeunes de plus en plus enclins à fumer.

 

Lire aussi

10-09-2013 - Cameroun : bientôt un plaidoyer pour l’augmentation des taxes sur les cigarettes

Published in Industrie

En 2013, en Afrique centrale et de l’Ouest, la firme agro-alimentaire suisse, Nestlé, a réduit de 2,69% la teneur en sel de l’ensemble de ses produits culinaires, par rapport à l’année 2012. Certains de ces produits, notamment le cube Maggi, ont été, par ailleurs, enrichi en fer, a annoncé la filiale camerounaise de Nestlé le 14 novembre 2014, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le diabète à Douala.

En effet, indique l’entreprise, «l’année dernière, la société s’est engagée à réduire le sel dans l’ensemble de son portefeuille de marques, pour soutenir l’objectif de l’OMS d’un apport maximal en sel de 5 g par personne et par jour d’ici 2025». C’est fort de cet engagement que, apprend-on, «Nestlé a déjà amélioré la composition de plus de 20 de ses marques comme Maggi pour réduire la teneur en sel dans ces aliments, afin de les rendre plus sains pour les consommateurs». D’ici 2016, c’est de 10% que la teneur en sel, sucre et graisses saturées sera réduite dans les produits Nestlé, promet la firme.

Pour rappel, au Cameroun, pays à partir duquel Nestlé approvisionne l’ensemble de la région Afrique centrale, la firme agro-alimentaire suisse produit et commercialise essentiellement le cube Maggi, qui représente 90% de la production de l’usine de Bonabéri. Un bouillon de cube grâce auquel Nestlé Cameroun réalise officiellement un chiffre d’affaires mensuel de 5 milliards de francs Cfa dans les six pays de la CEMAC.

Lire aussi

05-06-2014 - Avec le cube Maggi fortifié, Nestlé Cameroun annonce un CA mensuel de 5 milliards FCfa dans la CEMAC

03-06-2014 - Nestlé Cameroun ambitionne de réduire ses importations de matières premières de 70%

04-07-2014 - Nestlé Cameroun a investi 18 milliards de FCfa en 5 ans pour moderniser ses équipements

Published in Agriculture

Le groupe Bolloré a lancé le 27 octobre 2014 à Douala, une campagne de sensibilisation des employés, clients et entreprises partenaires de ses filiales camerounaises que sont Bolloré Africa Logistics Cameroun, Douala International Terminal, Camrail et la Société d’exploitation des parcs à bois du Cameroun (Sepbc).

Cette campagne, qui va se dérouler jusqu’au 31 octobre, est organisée en partenariat avec l’Université des Montagnes, institution spécialisée dans la formation aux métiers de la santé, située dans la ville de Bagangté, dans la région de l’Ouest.

«Au cours de ces cinq jours de sensibilisation, les étudiants en médecine vont échanger sur les facteurs de risque et les mesures de protection contre la maladie à virus Ebola. De plus, des séances de sensibilisation vont également être conduites dans six établissements scolaires de la ville de Douala», informe le groupe industriel français dans un communiqué publié le 29 octobre.

Selon le groupe Bolloré, «cette semaine de sensibilisation initiée par Bolloré Africa Logistics au Cameroun participe à l’effort national de préservation du territoire camerounais contre la maladie à virus Ebola. Bolloré Africa Logistics contribue ainsi aux côtés de l’Etat à barrer la voie à cette maladie».

Pour l’instant, aucun cas d’Ebola n’a été jusqu’ici déclaré sur le territoire camerounais. Mais le pays figure sur une liste dressée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), et qui énumère un certain nombre de pays susceptibles d’être frappés par cette maladie, qui a déjà endeuillé des milliers de familles en Afrique de l’Ouest. Le Cameroun doit certainement sa présence sur cette liste à la longue frontière partagée avec le Nigéria, pays dans lequel la fièvre Ebola a tué au moins sept personnes, avant d’être officiellement domptée.

 

Lire aussi

30-07-2014 - Cameroun : Le groupe Bolloré effectue un reclassement de ses titres au sein de Safacam

15-09-2014 - Le transport Tchad-Cameroun au menu d’une mission du groupe Bolloré à N’djamena

29-09-2014 - Cameroun : 1000 employés de Bolloré Africa Logistics ont participé à la «marche du cœur 2014»

Published in Entreprises
le-cameroun-elargie-le-spectre-des-marches-pouvant-faire-l-objet-de-passation-electronique
Dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics au Cameroun, le ministre en charge du secteur (Minmap), Ibrahim Talba Malla, a signé le 19...
les-financements-concessionnels-representent-66-du-portefeuille-de-la-banque-mondiale-au-cameroun
A l’occasion d’une signature de convention relative au développement de la région du lac Tchad, le ministre en charge de l’Économie (Minepat) a fait le...
avec-des-charges-de-personnels-equivalant-a-90-du-ca-le-matgenie-constitue-un-risque-budgetaire-pour-l-etat
Selon la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), les charges de personnels du Parc national du...
apres-le-lancement-manque-de-son-reseau-mobile-camtel-tente-de-maintenir-ses-clients-en-eveil
« Nos services Blue ont fait l’objet d’un enthousiasme certain depuis leur dévoilement, et nous voulons rassurer le public de ce que nous travaillons...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev