logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Travaux publics

Route Ntui-Mankim : le chinois China Railway déclaré finalement adjudicataire après contentieux

Route Ntui-Mankim : le chinois China Railway déclaré finalement adjudicataire après contentieux

(Investir au Cameroun) - Le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, vient de déclarer le Chinois China Railway adjudicataire du marché routier Ntui-Mankim (96,7 km) en deux lots. Ainsi, l’entreprise chinoise va construire le lot 2 A Ntui-Ndjolé (60 km) y compris 73 km de routes communales pour un montant de 35,43 milliards de FCFA et le lot 2B Ndjolé-Mankim (36,7 km) d’un montant de 23,99 milliards de FCFA en 24 mois.

Mais il faut noter que cette désignation de China Railway n’a pas été sans vagues. En effet, après l’adjudication de cette entreprise en juillet dernier, Sinohydro, un des soumissionnaires de l’appel d’offres du 15 mai 2020 relatif à la reprise des travaux d’aménagement de la section Ntui-Mankim, a saisi l’Agence de régulation des marchés publics (ARMP) d’un recours le 1er août dernier.

Et après avoir examiné cette requête, le régulateur a demandé d’attribuer le marché à Sinohydro qui, selon le l’ARMP, a présenté « la seule offre conforme pour l’essentiel à toutes les exigences prévues dans le dossier d’appel d’offres ». Le régulateur a alors prescrit au ministère des Travaux publics de rapporter sa décision d’attribution provisoire signée le 20 juillet 2021 en faveur de China Railway.

Finalement cette prescription de l’ARMP n’a pas prospéré d’autant plus que le 5 juillet 2021, Serge N’Guessan, directeur général région centre et représentant au Cameroun de la Banque africaine de développement (BAD), principal bailleur de fonds dudit projet routier, avait déjà notifié sa non-objection à Emmanuel Nganou Djoumessi, pour l’attribution du marché à China Railway.

La route Ntui-Mankim est un volet du projet de bitumage de la Nationale nº 15 Batchenga-Ntui-Yoko-Lena-Tibati. Elle relie donc la région du Centre à l’Adamaoua, dans le septentrion du pays. Les travaux de la section Ntui-Mankim ont initialement été confiés à l’entreprise portugaise Elevolution Engenharia (Elevo). Mais le contrat d’Elevo a été résilié le 4 octobre 2019. S’en sont suivi d’interminables tribulations pour le recrutement d’un nouvel adjudicataire.

Sylvain Andzongo

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev