logoIC
Yaoundé - 28 février 2024 -
Travaux publics

La construction des ponts métalliques relancée, avec neuf marchés attribués pour près 8 milliards FCFA

La construction des ponts métalliques relancée, avec neuf marchés attribués pour près 8 milliards FCFA

(Investir au Cameroun) - Le gouvernement camerounais a relancé le projet de construction des ponts métalliques, arrêté depuis juin 2019 à cause notamment de l’expiration de la période de décaissement des fonds. Actuellement, neuf lots ont été attribués à des entreprises locales pour un montant de près de 7,6 milliards de FCFA, a appris Investir au Cameroun auprès de sources au ministère des Travaux publics (Mintp). À cela il faut ajouter les missions de contrôle de ces marchés qui ont été contractualisées pour un montant total de près de 908 millions de FCFA. Ces marchés seront financés par le budget d’investissement public (BIP) du Mintp comme l’avait annoncé le patron de ce département ministériel, Emmanuel Nganou Djoumessi, en 2022.

Ces entreprises locales ont été retenues à l’issue d’un appel d’offres lancé le 19 juillet 2022 par le Mintp pour le recrutement des petites et moyennes entreprises (PME) camerounaises pouvant installer ces ponts. Ceux-ci seront construits dans les régions de l’Est, de l’Ouest, de l’Adamaoua, du Centre et du Sud. Les tabliers métalliques des ponts devant être construits dans le cadre de ce projet ont été livrés depuis le 17 avril 2019 par la société américaine Acrow, en charge de la conception, la fabrication et la fourniture des ponts en sections préfabriquées modulaires en acier fabriqué aux États-Unis, ainsi que leur acheminement au Cameroun, suite à deux mémorandums d’accord signés avec le gouvernement camerounais. Ces équipements sont stockés au Parc national du matériel de génie civil (Matgénie) à Douala.

Selon le Mintp, trois entreprises camerounaises ont effectivement démarré les travaux. La première, la société LST Sarl, se charge de la construction du pont en structure métallique sur la rivière Mama sur l’axe Batouri-Dem Kette-Mama, dans la région de l’Est. Les travaux vont permettre de construire un ouvrage de 39,478 ml dans un délai contractuel de huit mois pour un montant de 300 184 614 FCFA TTC. Au 19 janvier 2024, les travaux avaient atteint un taux d’exécution physique de 38,89%, selon les estimations officielles.

L’entreprise Sotram Sarl réalise les travaux de construction du pont métallique sur la rivière Ngoum à Kemem (Ouest). Ceux-ci vont permettre de construire un ouvrage de 42,526 ml, dans un délai contractuel de 8 mois. Coût des travaux : 464 913 044 FCFA TTC. Le taux d’exécution physique du chantier était officiellement de 22% au 19 janvier 2024. 

L’entreprise Eneskay réalise quant à elle les travaux de construction du pont en structure métallique sur la rivière Banguè à Yokadouma (Est). Ceux-ci consistent en la construction d’un ouvrage de 45,574 ml avec l’aménagement sur 100 ml des accès de part et d’autre de l’ouvrage. La construction de cet ouvrage doit être réalisée dans un délai contractuel de 10 mois, pour un montant de 545 588 778 FCFA TTC.

En rappel, le projet de construction des ponts métalliques (baptisé projet Acrow) est le fruit de la coopération entre le Cameroun et les États-Unis. Initialement, le projet consistait en la construction de 55 ponts métalliques au Cameroun, d’une longueur variant de 27 à 150 m, dans le but de faciliter l’accès à certaines grandes zones de production du pays. Mais il n’est plus question de réaliser 55 ponts, mais 44, ou plus exactement 45 si l’on compte l’unique pont complètement construit sur la rivière Bella sur l’axe routier Elogbatindi-Memel-Bipindi, dans la région du Sud.

Patricia Ngo Ngouem

Lire aussi :

20-04-2022 – Projet de 55 ponts métalliques : 2,5 milliards de FCFA budgétisés en 2022 pour relancer les travaux, après 3 ans d’arrêt

transport-urbain-et-interurbain-la-nouvelle-hausse-des-tarifs-devrait-entretenir-l-inflation-au-cameroun-en-2024
Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour...
or-le-britannique-oriole-resources-annonce-la-reprise-des-travaux-d-exploration-sur-son-projet-mbe-au-cameroun
La junior-minière britannique Oriole Resources a annoncé le 26 février 2024 avoir relancé les travaux d’exploration d’or sur son projet Mbé, situé...
l-entreprise-allemande-grohe-accompagne-l-institut-technique-don-bosco-d-ebolowa-dans-le-cadre-de-son-programme-give
Ce vendredi 23 février, l'Institut Technique Don Bosco d'Ebolowa a accueilli une multitude d'invités de marque sur son campus. Parmi eux, l'évêque du...
aboudi-ottou-redaction-en-chef-d-investir-au-cameroun-prime-pour-son-courage-et-la-qualite-de-ses-enquetes-en-2023
Le journaliste Aboudi Ottou (photo), coordonnateur du Bureau Cameroun de l’Agence Ecofin et rédacteur en chef d’Investir au Cameroun, vient de remporter...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev