logoIC
Yaoundé - 27 février 2024 -
Energie

Pétrole lampant et gaz domestique : une subvention de 63,6 milliards de FCFA pour stabiliser les prix au Cameroun en 2024

Pétrole lampant et gaz domestique : une subvention de 63,6 milliards de FCFA pour stabiliser les prix au Cameroun en 2024

(Investir au Cameroun) - Au cours de l’année 2024, le gouvernement camerounais prévoit de subventionner la consommation du pétrole lampant et du gaz domestique à hauteur de 63,6 milliards de FCFA. Objectif : permettre aux populations de continuer à avoir accès au pétrole lampant dans les stations-service à 350 FCFA le litre et le gaz domestique à 6 500 FCFA la bouteille de 12 kg.

Selon le ministre de l’Eau et de l’Énergie, 43,6 milliards de FCFA iront à la subvention du gaz domestique (après 75 milliards de FCFA en 2022), contre 20 milliards de FCFA pour le soutien à la consommation du pétrole lampant. Gaston Eloundou Essomba s’exprimait ainsi le 6 février 2024 à Yaoundé, la capitale camerounaise, au cours d’une communication gouvernementale organisée suite à la hausse de 15% des prix du super et du gasoil sur le territoire camerounais, depuis le 3 février 2024.

Dans le cadre de cette 2e augmentation des prix des produits pétroliers à la pompe au Cameroun, en l’espace d’un an, le pétrole lampant et le gaz domestique ont été épargnés, en raison de la sensibilité de ces deux produits. « Il convient d’emblée de relever que l’État a tenu à épargner les couches vulnérables, notamment les ménages, en maintenant inchangés les prix du pétrole lampant et celui du gaz domestique. L’État continuera donc à assumer ses responsabilités pour payer les subventions sur ces produits », a expliqué le ministre Eloundou Essomba au cours de sa prise de parole, le 6 février 2024.

À en croire, ce membre du gouvernement camerounais, le réajustement des prix survenu le 3 février 2024, et qui obéit aux exigences du programme économique en cours avec le FMI, permettra à l’État du Cameroun « de réaliser des économies, en vue d’une meilleure stabilité budgétaire. De même, les nouveaux prix permettront aux marketers d’engranger une trésorerie beaucoup plus disponible, leur octroyant une certaine flexibilité dans les opérations de levées de lettres de crédit. Cela contribuera également à assurer la continuité et à éviter au pays des ruptures d’approvisionnement (des produits pétroliers)… ».

L’on se souvient en effet qu’au cours de l’année 2023, le Cameroun a connu deux importantes pénuries de produits pétroliers. Une situation que le gouvernement a souvent expliqué par les retards en matière d’approvisionnement, en raison des difficultés financières, elles-mêmes consécutives à une enveloppe de subvention des produits pétroliers de plus en plus intenable pour le Trésor public.

Selon le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, qui a pris part à la session de la communication gouvernementale du 6 février 2024, cette subvention destinée à soutenir la consommation des produits pétroliers a atteint 1 000 milliards de FCFA en 2022, avant de redescendre à 640 milliards de FCFA en 2023, à la faveur de la première hausse des prix à la pompe intervenue le 1er février 2023.

Brice R. Mbodiam 

Lire aussi :

03-02-2024 - Carburants : le Cameroun procède à une augmentation de 15% des prix à la pompe du super et du gasoil

12-07-2023 - Subventions aux carburants : le FMI révèle des dépenses supplémentaires de 200 milliards de FCFA en 2022

29-05-2023 - Carburants : Fitch annonce une nouvelle hausse des prix à la pompe au Cameroun en 2024 et 2025

transport-urbain-et-interurbain-la-nouvelle-hausse-des-tarifs-devrait-entretenir-l-inflation-au-cameroun-en-2024
Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour...
or-le-britannique-oriole-resources-annonce-la-reprise-des-travaux-d-exploration-sur-son-projet-mbe-au-cameroun
La junior-minière britannique Oriole Resources a annoncé le 26 février 2024 avoir relancé les travaux d’exploration d’or sur son projet Mbé, situé...
l-entreprise-allemande-grohe-accompagne-l-institut-technique-don-bosco-d-ebolowa-dans-le-cadre-de-son-programme-give
Ce vendredi 23 février, l'Institut Technique Don Bosco d'Ebolowa a accueilli une multitude d'invités de marque sur son campus. Parmi eux, l'évêque du...
aboudi-ottou-redaction-en-chef-d-investir-au-cameroun-prime-pour-son-courage-et-la-qualite-de-ses-enquetes-en-2023
Le journaliste Aboudi Ottou (photo), coordonnateur du Bureau Cameroun de l’Agence Ecofin et rédacteur en chef d’Investir au Cameroun, vient de remporter...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev