logoIC
Yaoundé - 27 février 2024 -
Energie

Carburants : le Cameroun procède à une augmentation de 15% des prix à la pompe du super et du gasoil

Carburants : le Cameroun procède à une augmentation de 15% des prix à la pompe du super et du gasoil

(Investir au Cameroun) - A compter de ce 3 février 2024, les prix du super et du gasoil sont revus à la hausse sur l’ensemble du territoire au terme « des concertations entreprises entre le gouvernement et les partenaires sociaux », renseigne un communiqué signé ce 2 février 2024 par le secrétaire général des services du Premier ministre, Magloire Séraphin Fouda. Selon ce document, le litre du super coûte désormais 840 FCFA dans les stations-service, soit une hausse de 110 FCFA (+15%) par rapport au 730 FCFA auparavant. Et le litre de gasoil est désormais vendu à 828 FCFA contre 720 FCFA, soit une augmentation de 108 FCFA (+15%). En revanche, les prix des autres produits restent inchangés, notamment le prix du pétrole lampant qui reste stable à 350 FCFA le litre de même que celui du gaz domestique à 6 500 FCFA pour la bouteille de 12,5 kg.

Le gouvernement justifie cette deuxième hausse des prix, en l’espace d’un an, par « la nécessité de résorber les contraintes budgétaires croissantes auxquelles l’État est confronté et d’éviter les tensions dans l’approvisionnement du marché national en produits pétroliers ». « L’année dernière, le gouvernement a été amené à procéder à un léger relèvement des prix des carburants à la pompe. Grâce à cette mesure, la subvention des produits pétroliers, qui était de plus de 1000 milliards de FCFA en 2022, a été réduite à environ 640 milliards de FCFA en 2023. Cependant, cette subvention continue de peser significativement sur le Trésor public. », a en effet indiqué le président de la République, Paul Biya, lors de son discours de fin d’année à la nation prononcé ce 31 décembre 2023.

Pour préserver le pouvoir d’achat, le gouvernement envisage, comme l’an dernier, de mettre en œuvre, à brève échéance, des mesures d’accompagnement. Dans son communiqué, Magloire Séraphin Fouda cite la revalorisation de 5% du salaire de base des agents publics, l’ouverture du dialogue avec le secteur privé sur le Smig (il est de 41 875 FCFA dans le public et 60 000 FCFA dans le privé), l’allègement de certaines charges fiscales et douanières dans le secteur du transport routier. Malgré ces mesures, il est possible que le pays connaisse une augmentation des tarifs du transport urbain et interurbain avec pour conséquence une hausse de l’inflation, même si le gouvernement prévoit un repli de cet indicateur à 4% en 2024 contre 6,7% à fin décembre 2023.  

Cette nouvelle hausse des prix à la pompe était attendue. Dans son discours de fin d’année à la nation, Paul Biya prévenait déjà que pays n’aurait « très certainement pas d’autre choix » que de la réduire de nouveau la subvention et donc d’augmenter les prix. Il faut savoir que le Cameroun s’est engagé, dans le cadre de son programme avec le Fonds monétaire international (FMI), de réduire les subventions aux produits pétroliers, en augmentant les prix à la pompe, afin de créer un espace budgétaire pour financer les investissements productifs et les dépenses sociales. Une nouvelle hausse des prix des carburants est prévue en 2025, année de la fin du programme économique et financier triennal (juillet 2021 - juillet 2024) avec le FMI après sa prorogation d’un an avec le gouvernement camerounais le 17 novembre 2023.

Frédéric Nonos

Lire aussi :

01-01-2024- Carburants, lutte contre la corruption… : les annonces de Paul Biya dans son discours à la nation

01-02-2023- Carburants : acculé par le FMI, le Cameroun augmente les prix à la pompe de 15,8 à 36,5%, selon les produits

31-01-2023-Le FMI en voie de verser 45 milliards de FCFA au Cameroun, après un accord sur les subventions aux produits pétroliers

transport-urbain-et-interurbain-la-nouvelle-hausse-des-tarifs-devrait-entretenir-l-inflation-au-cameroun-en-2024
Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour...
or-le-britannique-oriole-resources-annonce-la-reprise-des-travaux-d-exploration-sur-son-projet-mbe-au-cameroun
La junior-minière britannique Oriole Resources a annoncé le 26 février 2024 avoir relancé les travaux d’exploration d’or sur son projet Mbé, situé...
l-entreprise-allemande-grohe-accompagne-l-institut-technique-don-bosco-d-ebolowa-dans-le-cadre-de-son-programme-give
Ce vendredi 23 février, l'Institut Technique Don Bosco d'Ebolowa a accueilli une multitude d'invités de marque sur son campus. Parmi eux, l'évêque du...
aboudi-ottou-redaction-en-chef-d-investir-au-cameroun-prime-pour-son-courage-et-la-qualite-de-ses-enquetes-en-2023
Le journaliste Aboudi Ottou (photo), coordonnateur du Bureau Cameroun de l’Agence Ecofin et rédacteur en chef d’Investir au Cameroun, vient de remporter...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev