logoIC
Yaoundé - 16 avril 2024 -
Energie

EDF prend le contrôle de la start-up upOwa, spécialisée dans la fourniture de kits solaires à bas prix au Cameroun

EDF prend le contrôle de la start-up upOwa, spécialisée dans la fourniture de kits solaires à bas prix au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Electricité de France (EDF) est désormais l’actionnaire majoritaire de la start-up upoWa, spécialisée dans la fourniture de kits solaires à bas prix au Cameroun. Le géant français de l’électricité a acquis une part non dévoilée du capital de cette entreprise. EDF a annoncé, lundi 19 février à Yaoundé, que cet investissement lui permet de prendre le « contrôle » d’upOwa et de renforcer sa présence dans le secteur énergétique au Cameroun, où le groupe français est déjà partie prenante dans les projets hydrauliques de Nachtigal (420 MW) et de Kikot (500 MW).

« Le Cameroun est un pays d’intérêt pour EDF dans lequel nous nous positionnons d’ores et déjà comme un partenaire privilégié du secteur électrique pour contribuer au développement de la production d’électricité. Pour EDF, ce nouvel investissement vient renforcer un ancrage déjà fort, permettant ainsi de se rapprocher de l’objectif d’apporter des solutions bas carbone à toutes les populations », a déclaré Olivier Fesquet, le directeur général de la filiale camerounaise du groupe. Si les détails de transaction non pas été révélées, cette opération s’inscrit dans la stratégie du groupe d’accélérer le développement des solutions bas carbone au Cameroun.

Une énergie bas carbone est une énergie dont la production n’émet pas ou peu de gaz à effet de serre, selon les experts. Ces énergies à faibles émissions du carbone se présentent comme des solutions à privilégier pour favoriser la transition énergétique et répondre aux enjeux environnementaux actuels. Grâce à cette joint-venture, EDF apportera son expertise d’énergéticien engagé dans des solutions bas carbone pour permettre à upOwa d’accélérer le déploiement de ses solutions et diversifier ses offres, notamment des solutions innovantes centrées sur la conservation par le froid, la cuisson décarbonée et l’accès à Internet par wifi en zone rurale, apprend-on.

L’objectif aussi est de soutenir l’expansion et la pérennité de la start-up qui ambitionne dans 5 ans de fournir de l’énergie hors réseau (off-grid) à plus d’un million de personnes au Cameroun, où le taux d’accès à l’électricité se situe autour de 71%, avec d’énormes disparités entre le milieu urbain et le milieu rural où il est d’environ 40%, selon les données du ministère de l’Energie. « Cette collaboration promet de renforcer considérablement notre capacité à répondre aux besoins énergétiques croissants au Cameroun et à encourager activement l’adoption des énergies renouvelables dans la région. Nous sommes convaincus que cette alliance fructueuse ouvrira la voie à des initiatives novatrices et durables pour contribuer positivement au secteur énergétique local », affirme Loic Descamps, le PDG d’upOwa.  

Fondée en 2014 par Kilien De Renty et Caroline Frontigny, upOwa est implantée depuis 2014 au Cameroun afin de fournir aux foyers situés en zone rurale un accès à une électricité propre et durable à un coût abordable. Avec plus de 60 000 installations réalisées, l’entreprise affirme que 300 000 personnes ont d’ores et déjà accès à des solutions qui leur permettent d’éclairer leur maison, de recharger un téléphone portable et de regarder la télévision. Elle revendique également plus de 100 emplois directs et près d’un millier d’emplois indirects créés depuis son implantation dans le pays. En 2020, EDF et upOwa se sont associées avec pour ambition de commercialiser 300 systèmes solaires au Cameroun.

Patricia Ngo Ngouem

Lire aussi :

05-10-2020-La start-up UpOwa décroche un financement de 1,9 milliard FCFA pour développer son offre d’énergie solaire au Cameroun

23-11-2015-Une start-up camerounaise lauréate du Prix Orange de l’entrepreneur social en Afrique 2015

mairie-de-douala-le-mobile-money-bientot-admis-comme-moyens-de-paiement-des-taxes-et-autres-droits
Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le directeur général de MTN Cameroon, Mitwa Ng'ambi, et le directeur général de Mobile Money Corporation (MMC,...
cacao-le-cameroun-recense-les-beneficiaires-de-la-prime-sur-la-qualite-pour-les-saisons-2020-2021-et-2021-202
Les opérations de recensement des producteurs de cacao éligibles à la prime à la qualité des fèves débutent ce 16 avril 2024, dans tous les bassins de...
projet-de-bus-rapid-de-yaounde-le-lineaire-de-la-phase-pilote-connu
Le corridor pilote du projet de Bus Rapide Transit (BRT) de Yaoundé va relier Olembe, à l’entrée nord de la capitale, à Ahala, situé dans la partie la...
indication-geographique-l-oapi-organise-un-colloque-international-a-douala-pour-valoriser-les-produits-locaux
L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et ses partenaires, organisent, du 17 au 19 avril 2024 à Douala, capitale économique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev