logoIC
Yaoundé - 17 décembre 2018 -
Gestion publique

Le Cameroun alloue 2 à 4 fois plus de ressources aux frais d’administration générale par rapport à la plupart des pays comparables

Le Cameroun alloue 2 à 4 fois plus de ressources aux frais d’administration générale par rapport à la plupart des pays comparables

(Investir au Cameroun) - « Le gouvernement du Cameroun consacre une part disproportionnée de son budget à l’administration générale et aux fonctions financières par rapport à la plupart des pays comparables », dixit la Banque mondiale, dans son récent rapport sur les dépenses publiques du Cameroun.

L’institution de Bretton Woods relève que le Cameroun alloue deux à quatre fois plus de ressources pour couvrir les frais d’administration générale et financière que les autres pays exportateurs de pétrole.

A titre d’exemples, des pays (en comparaison régionale) tels que le Sénégal, le Kenya et le Mali ont dépensé respectivement 6,1 % (2014), 9 % (2010) et 10 % (2015) de leurs budgets publics pour cette catégorie de dépenses, contre 19 % au Cameroun (2015).

« Le gouvernement arménien est le seul pays exportateur non pétrolier parmi les pays de comparaison dont les dépenses d’administration générale sont similaires à celles du Cameroun », souligne la Banque.

Cependant, indique le rapport, la part des dépenses de l’administration publique générale dans les dépenses totales au Cameroun est caractéristique des pays exportateurs de pétrole, en particulier dans la région de l’Afrique subsaharienne.

L’Angola, par exemple, a dépensé 20,4 % des dépenses publiques totales pour les services publics généraux et l’administration en 2015. La Côte d’Ivoire a dépensé une part très importante du PIB – à savoir 36,4 % – pour l’administration publique générale et financière en 2014.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev