logoIC
Yaoundé - 04 décembre 2022 -
Gestion publique

Rejets des produits par l’UE : Philippe Van Damme répond à la douane camerounaise

Rejets des produits par l’UE : Philippe Van Damme répond à la douane camerounaise

(Investir au Cameroun) - A l’occasion d’une rencontre avec des journalistes économiques le 28 septembre à Douala, l’ambassadeur de l’Union européenne (UE) au Cameroun, Philippe Van Damme (photo), a déclaré que « les produits camerounais rejetés dans l’UE sont marginaux » dans le cadre de l’Accord partenariat économique (APE).

« D’aucuns parlent des produits camerounais qui seraient rejetés dans l’Union européenne. Mais ça n’a rien avoir avec l’APE. C’est faux de le dire. Les produits rejetés sont rares et c’est marginal. Ça n’atteint même pas 1% de tous les produits exportés au sein de l’Union. Ceux qui sont refoulés sont l’œuvre des gens qui n’ont pas l’expérience dans l’exportation et qui n’ont pas encore intégré les normes UE », a affirmé le diplomate.

Selon lui, les principaux produits exportés par le Cameroun dans le cadre de l’APE (banane, ananas, poivre de Penja, curcuma, gingembre, fruits de la passion…) sont aux normes. Par contre, a-t-il précisé, les mangues, papayes, goyaves, poivrons, aubergines, tomates… refoulés aux portes de l’UE rentrent dans le cadre de la législation phytosanitaire de la Commission européenne. Cette dernière exige que certains pesticides ne soient pas utilisés, mais malheureusement, il se trouve que cette norme n’est pas souvent respectée par certains exportateurs. Conséquence, ces produits ne peuvent pas rentrer dans le marché européen. Mais, répète-t-il, « ce n’est pas l’APE ».

À en croire Philippe Van Damme, l’UE s’emploie depuis la mise en œuvre de l’APE à accompagner les exportateurs au Cameroun dans la mise en œuvre des normes européennes en matière de la législation sanitaire et cela se passe plutôt bien. Dans les plantations de banane, par exemple, a-t-il indiqué, un accompagnement est apporté aux producteurs en matière de respect des normes. Le poivre de Penja aussi bénéficie de cet encadrement d’autant plus qu’il jouit désormais d’un indicateur géographique permettant de certifier son origine et ses caractéristiques.

Contre-pied de la douane

Mais ces déclarations de l’ambassadeur de l’UE sonnent comme une réponse à la douane camerounaise. Dans une note publiée en février 2022, cette administration révèle que le Cameroun rencontre de « nombreux » obstacles dans le cadre des exportations de ses produits vers l’UE. « À l’exportation, de manière générale, on peut déplorer l’impact mitigé [de l’APE], en raison notamment des nombreux obstacles non tarifaires érigés aux portes de l’UE qui ne permettent pas toujours le bénéfice aisé aux produits camerounais de l’admission en franchise du droit de douane. Cas particuliers des refoulements des produits identifiés », renseigne le directeur général des douanes, Fongod Edwin Nuvaga.

Les produits camerounais souvent refoulés lors de l’exportation, explique la douane, concernent surtout les produits agricoles. Ces exportations agricoles incluent des produits bruts (cacao, café, banane, caoutchouc) ou transformés (produits à base de cacao, légumes et fruits transformés, etc.).

L’APE entre le Cameroun et l’Union européenne est entré en vigueur le 4 août 2016. Cet accord prévoit l’accès en franchise de droits de douane et sans contingent au marché de l’Union européenne de toutes les exportations du Cameroun. De son côté, le Cameroun va ouvrir progressivement son marché à 80% de ses importations en provenance de l’UE une période qui cours jusqu’en 2029.

S.A.

Lire aussi :

28-02-2022-Malgré l’APE, les exportations du Cameroun vers l’Union européenne en baisse

28-02-2022-APE : 601,3 milliards FCFA de marchandises exportées vers le Cameroun ont bénéficié du démantèlement tarifaire en 5 ans

 

btp-le-cameroun-a-entretenu-moins-de-1-de-son-reseau-routier-au-cours-de-l-annee-2022-faute-de-financements
Selon les chiffres révélés le 25 novembre 2022 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre, Joseph Dion Nguté, lors de la présentation du programme...
le-gicam-elabore-une-charte-pour-ameliorer-les-relations-d-affaires-entre-grandes-entreprises-et-pme
Le 30 novembre 2022, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), la plus puissante organisation patronale du pays, a officiellement lancé la...
e-commerce-energie-infrastructures-les-emirats-arabes-unis-en-prospection-au-cameroun
Le ministre d’État au Commerce extérieur des Émirats arabes unis, Thani Bin Ahmed Al-Zeyoudi, accompagné d’une dizaine d’investisseurs ont été reçus, le...
commerce-exterieur-le-deficit-du-cameroun-s-aggrave-en-2021-7-5-malgre-la-hausse-des-exportations-32-8
Au cours de l’année 2021, le déficit commercial du Cameroun s’est aggravé, atteignant 1 478 milliards de FCFA, contre 1 375 milliards de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev