logoIC
Yaoundé - 04 juillet 2022 -
Agriculture

Le Cameroun inaugure deux nouveaux centres d’excellence de traitement post-récolte du cacao

Le Cameroun inaugure deux nouveaux centres d’excellence de traitement post-récolte du cacao

(Investir au Cameroun) - Le ministre camerounais du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, et son homologue en charge de l’Agriculture et du Développement rural, Gabriel Mbairobe, procèdent ce 20 octobre 2020 dans la localité de Lembe-Yezoum, dans la région du Centre, à l’inauguration d’un centre d’excellence de traitement post-récolte du cacao. Une cérémonie similaire est prévue le 22 octobre dans la localité de Ntui, toujours dans la région du Centre du pays.

Avec l’inauguration de ces deux nouveaux centres, le Cameroun porte ainsi à six le nombre d’infrastructures de ce type mis en place dans le pays, par le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC). « Cette activité est une composante du programme Cacao d’Excellence, et s’inscrit parfaitement dans la mise en œuvre du Protocole d’accord signé le 8 novembre 2017 entre le CICC et la Confédération des chocolatiers et confiseurs de France, portant sur l’amélioration qualitative et gustative du cacao du Cameroun, en vue de sa valorisation sur le marché international », explique l’interprofession cacao-café.

Pour rappel, les centres d’excellence de traitement post-récolte du cacao sont des structures dotées d’équipements de fermentation, de séchage et de stockage spécifiques, auxquels il faut ajouter un itinéraire de contrôle strict de la qualité des fèves, qui permet au final d’obtenir du cacao « zéro défaut ».

Ce produit est vendu avec des primes substantielles aux producteurs, ce qui permet une bien meilleure rémunération de leur travail. Par exemple, apprend-on officiellement, les premières livraisons des fèves issues de ces centres, au cours de la campagne cacaoyère 2019-2020, ont été cédées aux maîtres chocolatiers français au prix de 1650 FCFA le kilogramme, contre une moyenne de 1300 FCFA pour les fèves ordinaires.

BRM

Lire aussi:

11-09-2020 - Le kilogramme de cacao atteint 1640 FCFA dans le bassin de production de Ntui, au Cameroun

oapi-le-mandat-du-dg-l-ivoirien-denis-bohoussou-renouvele-apres-des-mois-de-crise
Le Conseil d’administration vient d’accorder un second et dernier mandat à l’Ivoirien Denis Bohoussou Loukou à la tête de l’Organisation africaine de la...
projet-de-bus-rapides-de-douala-la-banque-mondiale-approuve-un-pret-de-260-8-milliards-de-fcfa-78-du-cout-global
Le 2 juin 2022, apprend-on de source officielle, le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé en faveur du Cameroun, un prêt d’un...
croos-change-de-nom-et-devient-avi-center
Assurer la sécurité des ressources financières des étudiants, pour leur garantir plus de sérénité pendant leurs études en France. Situé en plein cœur du...
le-contrat-de-l-equipementier-francais-le-coq-sportif-resilie-par-la-federation-camerounaise-de-football
Alors que son contrat devrait s’achever en 2023, l’équipementier français « Le Coq Sportif » vient de voir son contrat résilier par la...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev