logoIC
Yaoundé - 25 février 2020 -
Economie

Malachie Manaouda : « des mesures sont en cours pour prévenir toute importation des Coronavirus chinois au Cameroun »

Malachie Manaouda : « des mesures sont en cours  pour prévenir toute importation des Coronavirus chinois au Cameroun »

(Investir au Cameroun) - Malachie Manaouda (photo), le ministre camerounais de la Santé publique (Minsanté), s’est exprimé le week-end dernier au sujet de la mystérieuse pneumonie appelée «2019-nCov» (nouveau coronavirus), qui s’est déclenché dans la ville chinoise de Wuhan au mois de décembre 2019.

« Dans le cadre de la surveillance épidémiologique des mesures sont en cours pour prévenir toute importation éventuelle des Coronavirus chinois au Cameroun ». Pour l'instant il faut se laver les mains régulièrement, se couvrir le nez et la bouche pour éternuer, bien cuire les viandes », a déclaré le ministre Manaouda, sans en dire davantage sur la nature des mesures.

À Maurice, les passagers en provenance de Wuhan sont placés en quarantaine dans un hôpital peu fréquenté. En Côte d’Ivoire, les contrôles sanitaires se sont renforcés à l’arrivée des vols internationaux. La température des passages est relevée systématiquement avec deux caméras thermiques. Au Sénégal, l’hôpital de Fann a pris des dispositions pour accueillir des éventuels cas: nettoyages des locaux et acquisition du matériel de confinement.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les coronavirus forment une famille comptant un grand nombre de virus qui peuvent provoquer des maladies très diverses chez l’homme, allant du rhume banal au SRAS, et qui causent également un certain nombre de maladies chez l’animal.

Depuis l’apparition du «2019-nCov» dans la ville chinoise de Wuhan, le bilan officiel fait état d’au moins 80 morts et plus de 2 700 personnes touchées. Depuis, des cas de ce virus ont été décelés ailleurs en Asie mais aussi aux États-Unis et en France, où trois cas, les premiers en Europe, ont été déclarés avérés.

SA

la-moitie-des-occupants-des-logements-sociaux-de-mbanga-bakoko-a-douala-n-ont-pas-de-contrat-avec-la-sic
Dans le cadre de la campagne d’identification des locataires des logements SIC lancée en septembre dernier, le directeur général (DG) de la Société...
louis-paul-motaze-enjoint-au-cenadi-de-mettre-fin-aux-faux-salaires-faux-avancements-et-fausses-pensions
Le 21 février 2020 à Yaoundé, la capitale camerounaise, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, a procédé à l’installation des responsables...
daniel-ona-ondo-les-pays-de-la-cemac-trainent-un-deficit-alimentaire-d-environ-2000-milliards-de-fcfa-par-an
Le 20 février à Douala, en ouvrant les travaux du Comité régional de l’Origine, qui permet d’identifier les produits pouvant bénéficier de la...
en-2019-le-cameroun-a-pu-mobiliser-643-milliards-de-fcfa-par-emission-de-titres-publics
Les activités du gouvernement camerounais sur le marché des titres publics ont permis de renflouer les caisses de l’État à hauteur de 643 milliards de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n94 Février 2020

Sociétés de transfert d’argent Le Cameroun au cœur de la bataille


Entretien : « Passer d’une administration bureaucratique à une gestion publique performante »


Business in Cameroon n84: February 2020

Money transfer business Cameroon is on the front line


Interview: «Shifting from bureaucratic management to efficient public management»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev