logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Energie

Carburants : distribution encore perturbée à Yaoundé, après l’expiration du délai de retour à la normale du gouvernement

Carburants : distribution encore perturbée à Yaoundé, après l’expiration du délai de retour à la normale du gouvernement

(Investir au Cameroun) - Dans la nuit du 14 au 15 décembre 2023, et même dans la matinée de ce vendredi 15 décembre, des files de véhicules, motos-taxis et particuliers munis de bidons étaient toujours visibles dans certaines stations-service de Yaoundé, la capitale camerounaise. Preuve que la distribution des carburants, notamment du super, se heurte toujours à des épines, après les approvisionnements annoncés en début de semaine par le gouvernement, suite à la pénurie née le week-end dernier.

Pourtant, à la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP), l’on assure avoir régulièrement approvisionné la capitale, à hauteur de volumes oscillant entre 1000 et 1300 m3, largement au-dessus de la demande habituelle qui ne dépasse pas souvent 900 m3 chaque jour. Suffisant pour que des sources internes au secteur pétrolier mettent la situation actuelle sur le compte de « contraintes logistiques de certains marketeurs », après le retrait de leurs cargaisons des cuves de la SCDP.

La persistance des perturbations sur le marché de la distribution des carburants survient surtout trois jours après l’expiration du délai annoncé par le gouvernement pour un retour à la normale, après la pénurie. En effet, dans un communiqué signé le 11 décembre 2023, le ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, avait annoncé le retour du super dans les principales villes (Douala, Yaoundé, Bafoussam) dès « le 12 décembre ». Au 15 décembre, soit trois jours après le délai gouvernemental, les perturbations persistent dans la capitale du pays.

BRM  

Lire aussi :

11-12-2023 - Pénurie de super : le retour à la normale annoncé au Cameroun dès le 12 décembre 2023

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev