logoIC
Yaoundé - 18 avril 2024 -
Energie

Interconnexion électrique Cameroun-Tchad : les Indiens Kalpataru et Transrail remportent un marché de 119 milliards FCFA

Interconnexion électrique Cameroun-Tchad : les Indiens Kalpataru et Transrail remportent un marché de 119 milliards FCFA

(Investir au Cameroun) - Les entreprises indiennes Kalpataru Projets International Limited et Transrail Lighting Limited ont décroché trois lots du projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad (Pirect), apprend-on dans l’avis d’attribution de marché signé de Victor Mbemi Nyankga, directeur général de la Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel). Cette dernière est l’entreprise publique qui pilote le projet côté camerounais.

Les deux entreprises indiennes sont chargées de la conception, la fourniture et le montage des lignes haute tension pour l’interconnexion de 225 kV entre le Réseau interconnecté Sud (RIS) et le Réseau interconnecté Nord (RIN) en trois lots. Le montant global du marché est évalué à un peu plus de 119,7 milliards de FCFA pour une durée d’exécution de 20 mois pour chaque lot.

Dans le détail, l’entreprise Kalpataru Projets International Limited, société d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction indienne, décroche les lots 1 et 2 de ce projet. D’un montant de 41,4 milliards de FCFA, le lot 1 concerne les travaux des lignes haute tension de Nachtigal à Yoko (région du Centre). Et le lot deux consiste à la réalisation d’une ligne haute tension de Yoko à Tibati (région de l’Adamaoua) pour un montant de 34,1 milliards de FCFA.

Le lot 3 quant à lui est attribué Transrail Lighting Limited, entreprise indienne établie à Mumbai. Il concerne la conception, la fourniture et le montage de la ligne haute tension de Tibati à Wouro Soua (région de l’Adamaoua) pour un montant de 44,2 milliards de FCFA.

Pour ces marchés, les deux entreprises retenues étaient en compétition avec plusieurs autres à l’instar du groupement Synohydro dont les offres ont été rejetées pour non-conformité dans les trois lots. Les entreprises telles que le Groupement China Railway First Group, Kec International, Larsen & Toubro… quant à elles ont vu leurs offres évaluées, mais, pas retenues.

À noter que l’indien Kalpataru a déjà travaillé dans plusieurs projets électriques en Afrique et au Cameroun. Notamment le projet de construction de la ligne de transport d’énergie électrique de 225 kV entre Nkongsamba-Bafoussam et Yaoundé-Abong-Mbang. Transrail Lighting Limited pour sa part revendique avoir fait ses preuves dans plusieurs projets en Afrique.

Avec l’attribution de ces marchés, les travaux de réalisation de ce projet, lancé officiellement le 21 novembre dernier à Yaoundé par les gouvernements tchadien et camerounais, devraient démarrer de manière effective sur le terrain. Une fois terminé, ce projet devra permettre d’alimenter les régions du nord du Cameroun et le Tchad et ainsi améliorer le taux d’accès à l’électricité dans les deux pays. Il sera notamment question de prendre l’énergie électrique que va produire le barrage de Nachtigal (420 MW), encore en construction dans la région du Centre du Cameroun et de la conduire via un réseau de transport sur plus de 1300 km pour atteindre la ville tchadienne de Bongor.

Prévu pour être livré au cours de l’année 2027, le Pirect est évalué à 557,5 milliards de FCFA, financé par la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, la Banque islamique de développement, l’Union européenne et les deux États.

Sandrine Gaingne

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev