logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Finance

Emprunt obligataire 2023 du Cameroun : les individus investissent plus de 22 milliards de FCFA

Emprunt obligataire 2023 du Cameroun : les individus investissent plus de 22 milliards de FCFA

(Investir au Cameroun) - Selon le compte rendu global de l’emprunt obligataire à tranches multiples effectué en juin 2023 par l’État du Cameroun, une enveloppe de plus de 22 milliards de FCFA a été mobilisée auprès des particuliers par les placeurs, apprend-on du document officiel que vient de publier le ministère des Finances. Cette cagnotte correspond à 13,43% des plus de 176 milliards de FCFA levés au terme du 7e appel public à l’épargne de l’État du Cameroun.

 Dans l’enveloppe mobilisée auprès des individus, les salariés du secteur privé ont été les plus gros contributeurs, avec 7,3 milliards de FCFA d’investissement représentant 4,1% de la somme globale. Cette catégorie d’investisseurs est suivie des fonctionnaires et autres salariés du secteur public. Ces derniers ont misé 4,33 milliards de FCFA dans cette opération de levée de fonds de l’État, correspondant à environ 2,5% de l’enveloppe globale.

Les autres catégories de particuliers ont cumulativement investi 7,4 milliards de FCFA dans l’opération (4,15%), contre près de 1%, soit 1,6 milliard de FCFA pour les commerçants et autres entrepreneurs individuels. Selon les pointages du ministère des Finances, les personnels des professions libérales ont investi un peu plus de 1 milliard de FCFA (0,6%) dans le cadre de cet emprunt obligataire, contre seulement 329 millions de FCFA pour les employés des organisations internationales (0,19%).

Mais, en dépit de l’intérêt des particuliers, cette opération de levée de fonds de l’État du Cameroun, comme à l’accoutumée, doit son succès aux entreprises. Elles y ont investi 154,3 milliards de FCFA au total, soit 87,6% de l’enveloppe globale. Les banques et autres établissements financiers se taillent la part du lion avec un investissement de 113,2 milliards de FCFA (64,2%). Viennent ensuite les organismes de retraite avec 20 milliards de FCFA (11,35%), puis les compagnies d’assurances, qui ont investi 9,3 milliards de FCFA dans l’opération (5,3%). Les sociétés de gestion de portefeuille et les fonds d’investissement ont quant à eux placé 2,6 milliards de FCFA (1,5%) dans cet appel public à l’épargne.

Pour rappel, l’emprunt obligataire à tranches multiples lancé en juin 2023 par l’État du Cameroun avait pour but de lever 150 milliards de FCFA auprès des investisseurs, pour financer des projets d’infrastructures dans le pays. Malgré des conditions de marché devenues très difficiles, en raison d’une politique monétaire de restriction mise en place par la banque centrale pour combattre l’inflation, cet emprunt a été sursouscrit. Ce qui a permis au Cameroun d’encaisser finalement plus de 176 milliards de FCFA après autorisation de la Cosumaf, le régulateur du marché financier sous-régional (Bvmac).

Brice R. Mbodiam     

Lire aussi :

05-07-2023-Emprunt obligataire 2023 du Cameroun : le Gabon 1er souscripteur étranger avec 22,2 milliards de FCFA

04-07-2023 - Emprunt obligataire 2023 : le Cameroun obtient et encaisse près de 177 milliards de FCFA

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev