logoIC
Yaoundé - 16 avril 2024 -
Gestion publique

Produits de base exportés par Cemac : hausse des prix au 4e trimestre 2023, perspectives négatives pour 2024

Produits de base exportés par Cemac : hausse des prix au 4e trimestre 2023, perspectives négatives pour 2024

(Investir au Cameroun) - Selon l’indice composite des cours des produits de base (ICCPB), publié le 29 février 2024 par la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), les prix des produits exportés par les six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) ont enregistré une hausse de 1,3% au 4e trimestre 2023, après une hausse de 8,3% au trimestre précédent. D’après l’institut d’émission des six pays, cette progression est due à la hausse des prix sur le marché des produits agricoles. « L’indice des cours des principaux produits agricoles exportés par les pays de la Cemac a augmenté de 8,0% à 153,29. Cette hausse entamée depuis le troisième trimestre 2022 est en corrélation avec les incertitudes persistantes autour de la conjoncture internationale, impactant les marchés internationaux de certains produits comme le café, le cacao, et la banane », explique la Beac.

De plus, poursuit la banque centrale, les répercussions du changement climatique ont affecté les rendements agricoles, tandis que les perturbations au sein des chaînes d’approvisionnement ont engendré des pénuries temporaires d’autres produits tels que le riz et l’huile de palme. Par produits, « les variations positives ont été observées sur les marchés du cacao (13,5%), du caoutchouc (9,5%), du tabac (5,2%), du riz (4,5%), et du café (3,0%) », énumère l’institut d’émission de la Cemac. En revanche, relève le rapport de la Beac, des évolutions négatives ont été observées sur les marchés des métaux et minerais (-0,9% après -3,3% au troisième trimestre 2023) et des produits de la pêche (-1,1%, après 4,9% au troisième trimestre 2023), et un ralentissement de ceux des produits forestiers (0,5%, après 0,8% le trimestre passé).

Bien que les prix de nombreuses matières premières restent historiquement élevés, « ils sont susceptibles de se normaliser en dessous des niveaux de l’année dernière, en raison de la l’atonie de la demande mondiale », prévient la Beac. Selon les données publiées par la Banque mondiale dans le rapport « Comodity Markets Outlook » d’octobre 2023, « les prix des produits de base devraient globalement baisser de 4% en 2024, après une chute de près de 24% en 2023, soit la plus forte baisse enregistrée depuis la pandémie de Covid-19 ». Ce qui pourrait assombrir les perspectives de croissance de près de deux tiers des économies de la sous-région, fortement dépendantes de ces exportations.

Rappelons que l’ICCPB est fondé sur les cours de 20 produits de base exportés par la Cemac, représentant 90% des valeurs de ses exportations. Le panier se décompose en cinq grandes catégories : produits énergétiques, métaux et minéraux, produits forestiers, produits agricoles et produits de la pêche.

Frédéric Nonos

Lire aussi :

07-08-2023-Cemac : pétrole et gaz provoquent la chute des prix des produits de base exportés au 2e trimestre 2023

mairie-de-douala-le-mobile-money-bientot-admis-comme-moyens-de-paiement-des-taxes-et-autres-droits
Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le directeur général de MTN Cameroon, Mitwa Ng'ambi, et le directeur général de Mobile Money Corporation (MMC,...
cacao-le-cameroun-recense-les-beneficiaires-de-la-prime-sur-la-qualite-pour-les-saisons-2020-2021-et-2021-202
Les opérations de recensement des producteurs de cacao éligibles à la prime à la qualité des fèves débutent ce 16 avril 2024, dans tous les bassins de...
projet-de-bus-rapid-de-yaounde-le-lineaire-de-la-phase-pilote-connu
Le corridor pilote du projet de Bus Rapide Transit (BRT) de Yaoundé va relier Olembe, à l’entrée nord de la capitale, à Ahala, situé dans la partie la...
indication-geographique-l-oapi-organise-un-colloque-international-a-douala-pour-valoriser-les-produits-locaux
L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et ses partenaires, organisent, du 17 au 19 avril 2024 à Douala, capitale économique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev