logoIC
Yaoundé - 16 avril 2024 -
Gestion publique

Aquaculture : une fête du poisson à Douala pour tenter de booster la consommation locale

Aquaculture : une fête du poisson à Douala pour tenter de booster la consommation locale

(Investir au Cameroun) - La ville de Douala abritera, du 20 au 23 mars prochain, la 3e édition de la fête du poisson. Baptisée « NdemaLaSue », la manifestation est organisée par Sphinge, un cabinet-conseil & ingénierie marketing pour PME, en partenariat avec la mairie de la ville de Douala et la Chambre d’agriculture, des pêches, de l’élevage et des forêts du Cameroun (Capef) sous le thème : « Consommons le poisson 237. Goût. Qualité. Prix ». L’objectif est « de booster la consommation du poisson local pour relever une offre nationale compétitive en produits halieutiques de table (poissons, crustacés et fruits de mer), et libérer ainsi le potentiel de la filière », selon les promoteurs.

Au-delà de célébrer les pêcheurs et les transformateurs et de mettre en lumière les innovations de la recherche et les talents des chefs cuisiniers camerounais, ce rendez-vous national autour du poisson et des ressources halieutiques de table au Cameroun se veut un espace privilégié de débats et d’échanges pour apporter des solutions concrètes autour des défis de la filière grâce aux masters-classes, aux ateliers pratiques et aux concours culinaires. L’une de ses problématiques est la commercialisation du poisson issu de la production locale, qui souffre de son absence sur le marché. 

« La problématique de la disponibilité du poisson local recouvre plusieurs autres challenges qu’il faut absolument adresser : le challenge de la logistique, le challenge de la chaîne de froid, le challenge de la saisonnalité des espèces et même le challenge de la météo des marais. Le festival prend à bras le corps ces préoccupations, à travers notamment les master-classes et les ateliers qui assurent les champs sur les lesquels nous, les Doualais (habitants de Douala, NDLR), et tous les acteurs de l’écosystème poisson nous pouvons agir », déclare Metchum Tayou, déléguée générale de cet événement.

Le festival mettra ainsi un accent particulier sur le respect de la chaîne de froid. « Pour rendre disponible le poisson qui est un aliment extraordinairement périssable, il faut qu’on puisse avoir des garanties sur le maintien de la chaîne de froid. Comment cela peut se faire dans un environnement de sous-équipement et où l’offre énergétique n’est pas dense ? Des experts vont nous expliquer les solutions possibles qu’on pourrait avoir à ce sujet, à travers une master-class pilotée par l’Association des frigoristes du Cameroun », affirme la déléguée générale de cet événement. Une plateforme numérique dédiée aux échanges sur la gestion intelligente et intégrée des facteurs de production, de transformation et de l’accès aux marchés grâce aux technologies numériques va être présentée durant ce festival, apprend-on.

La consommation du poisson assure près de la moitié de l’apport en protéine animale des Camerounais. Mais il y a une ombre au tableau : près de la moitié du poisson consommé est importé. Selon le Comité de compétitivité, un organisme spécialisé du ministère de l’Economie, le Cameroun a importé 241 798 tonnes de poissons en 2022 au Cameroun. Ce, dans le but de compléter une production insuffisante qui a culminé à 233 100 tonnes cette année-là, alors que la demande nationale est estimée à 500 000 tonnes par an. Le gouvernement a initié plusieurs projets dans le domaine de l’aquaculture pour booster la production nationale et partant, assurer une meilleure visibilité au poisson produit localement.

P.N.N

mairie-de-douala-le-mobile-money-bientot-admis-comme-moyens-de-paiement-des-taxes-et-autres-droits
Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le directeur général de MTN Cameroon, Mitwa Ng'ambi, et le directeur général de Mobile Money Corporation (MMC,...
cacao-le-cameroun-recense-les-beneficiaires-de-la-prime-sur-la-qualite-pour-les-saisons-2020-2021-et-2021-202
Les opérations de recensement des producteurs de cacao éligibles à la prime à la qualité des fèves débutent ce 16 avril 2024, dans tous les bassins de...
projet-de-bus-rapid-de-yaounde-le-lineaire-de-la-phase-pilote-connu
Le corridor pilote du projet de Bus Rapide Transit (BRT) de Yaoundé va relier Olembe, à l’entrée nord de la capitale, à Ahala, situé dans la partie la...
indication-geographique-l-oapi-organise-un-colloque-international-a-douala-pour-valoriser-les-produits-locaux
L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et ses partenaires, organisent, du 17 au 19 avril 2024 à Douala, capitale économique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev