logoIC
Yaoundé - 27 février 2024 -
Gestion publique

Filets sociaux : le Cameroun recrute 38 opérateurs de terrain pour les transferts monétaires aux ménages pauvres

Filets sociaux : le Cameroun recrute 38 opérateurs de terrain pour les transferts monétaires aux ménages pauvres

(Investir au Cameroun) - Michelin Njoh, le coordonnateur national du Projet filets sociaux adaptatifs et d’inclusion économique (PFS-AIE) financé conjointement par le gouvernement et la Banque mondiale, a publié, le 4 janvier, un avis à sollicitation des manifestations d’intérêt pour le recrutement de 38 opérateurs de terrain pour les transferts monétaires effectués au profit des ménages ciblés dans le cadre de ce projet. Soit 25 opérateurs de terrain pour les transferts monétaires ordinaires (TMO) et 13 opérateurs pour les transferts monétaires d’urgence (TMU).

Pour être éligibles, les candidats doivent avoir au moins le baccalauréat, justifier d’une expérience d’au moins trois ans en matière de filets sociaux, avoir une « très bonne maîtrise » d’une des langues majoritairement parlées dans la commune dans laquelle il compte se faire recruter, avoir une expérience d’au moins trois ans sur le ciblage des ménages pauvres, etc. Ils ont jusqu’au 19 janvier prochain pour envoyer leur candidature. Les candidats retenus seront notamment chargés de cibler les ménages démunis qui pourront bénéficier de ces appuis financiers.

Selon le document, chaque ménage bénéficiaire devra percevoir, pendant 24 mois, un montant total de transferts monétaire de 360 000 FCFA, à raison de 20 000 FCFA tous les deux mois et 80 000 FCFA les 12e et 24e mois dans le cadre du cycle 7 des TMO. Cet argent, apprend-on, vise à soutenir 22 500 ménages vivant en « situation de pauvreté chronique » identifiés pour leur permettre d’accroître leur productivité. Pour ce qui est des TMU (phase 6), chaque ménage bénéficiaire percevra, pendant 12 mois, un montant total de transferts monétaires de 180 000 FCFA, à raison de 30 000 FCFA tous les deux mois. Soit 10 000 ménages vivant en « situation de pauvreté chronique ». L'objectif est de leur permettre de faire face aux problèmes liés à certains chocs tels que l’insécurité, les inondations, la sécheresse, l’afflux massif des personnes déplacées et des réfugiés.

En rappel, le PFS-AIE a été lancé le 11 décembre dernier à Yaoundé. Ce nouveau projet, qui s’étale sur la période 2023-2028, a été mis sur pied pour assurer la pérennisation des activités du Projet filets sociaux (PFS) expérimentées au Cameroun de 2013 à 2022. Il est soutenu par la Banque mondiale à hauteur de 92,752 milliards de FCFA pour 217 000 ménages bénéficiaires. L’État du Cameroun y contribue à 54 milliards de FCFA pour 138 500 ménages bénéficiaires. Soit un montant global de 146,752 milliards de FCFA au profit de 356 000 familles bénéficiaires. Le projet vise à élargir la couverture du programme de protection sociale aux ménages les plus démunis d’une part, et d’autre part, d’accroître l’accès aux opportunités de générer les revenus et de soutenir l’entrepreneuriat chez les jeunes urbains âgés de 18 à 35 ans.

P.N.N

Lire aussi:

12-12-2023 – Filets sociaux : lancement d’un nouveau projet de 146 milliards FCFA au profit de 356 000 ménages pauvres au Cameroun

transport-urbain-et-interurbain-la-nouvelle-hausse-des-tarifs-devrait-entretenir-l-inflation-au-cameroun-en-2024
Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour...
or-le-britannique-oriole-resources-annonce-la-reprise-des-travaux-d-exploration-sur-son-projet-mbe-au-cameroun
La junior-minière britannique Oriole Resources a annoncé le 26 février 2024 avoir relancé les travaux d’exploration d’or sur son projet Mbé, situé...
l-entreprise-allemande-grohe-accompagne-l-institut-technique-don-bosco-d-ebolowa-dans-le-cadre-de-son-programme-give
Ce vendredi 23 février, l'Institut Technique Don Bosco d'Ebolowa a accueilli une multitude d'invités de marque sur son campus. Parmi eux, l'évêque du...
aboudi-ottou-redaction-en-chef-d-investir-au-cameroun-prime-pour-son-courage-et-la-qualite-de-ses-enquetes-en-2023
Le journaliste Aboudi Ottou (photo), coordonnateur du Bureau Cameroun de l’Agence Ecofin et rédacteur en chef d’Investir au Cameroun, vient de remporter...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev