logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2021 -
Gestion publique

Corridors Douala-Bangui-Ndjamena : le Cameroun opte pour un titre de transit unique afin de réduire les délais et tracasseries

Corridors Douala-Bangui-Ndjamena : le Cameroun opte pour un titre de transit unique afin de réduire les délais et tracasseries

(Investir au Cameroun) - Le Cameroun vient de lancer l'implémentation d'un titre de transit unique sur les corridors Douala-Bangui, Douala-Ndjamena. Il s’agit ici d’un document dématérialisé délivré par les services douaniers pour attester que les marchandises de passage dans le pays via la route et le rail, ont pour destination finale le Tchad et la République centrafricaine (RCA). Cela évite aux opérateurs un double paiement de droits (dans le pays de transit et en RCA ou au Tchad), mais aussi de multiples déclarations de marchandises aux points de rupture : Edea, Belabo, Ngaoundéré...

A cet effet, par une note de service N°334/MINFI/DGD du 16 septembre 2021, il est créé au sein de la direction générale des Douanes (DGD), une équipe de travail mixte Douanes-Camrail (le transporteur ferroviaire) chargée de l’implémentation de ce Titre de transit unique via une interface électronique commune.

« L’équipe a pour missions de : procéder aux vérifications de conformité des développements et des données échangées nécessaires au suivi optimal des cargaisons s’y rapportant, conformément à la réglementation en vigueur ; effectuer les tests de production, afin de déceler les dysfonctionnements éventuels et proposer des mesures correctives ; assurer la mise en production de ladite interface pour sécuriser les droits du Trésor Public et fluidifier les opérations de transit y relatives ; mettre en place les échanges des données entre Camrail et la DGD », apprend-on de l’administration douanière.

Selon le ministère des Finances (Minfi) qui a institué ce titre de transit unique, la collaboration Douane-Camrail doit permettre la réduction des délais de transit des marchandises grâce à l’acheminement par rail en trois jours et le post-acheminement par route en deux jours, jusqu’à la frontière.

Toujours selon la même source, le Cameroun a opté pour cet instrument douanier dématérialisé et traçable parce qu'il a été constaté que, la réglementation douanière en matière de transit des marchandises n’est pas appliquée de manière uniforme. Bien plus, les lourdeurs administratives découlant de cette situation entraînent non seulement des surcoûts injustifiables pour les opérateurs économiques mais encore l’écoulement d’importantes quantités de marchandises sur le marché local sans paiement préalables des droits et taxes. De telles pratiques font perdre au Trésor public d’importantes ressources et favorisent une concurrence déloyale sur le marché.

Selon les syndicats des transporteurs, environ 78 000 camions sont opérationnels sur les corridors Douala-Ndjamena-Bangui. Ces derniers assurent le transport d’environ 340 milliards de FCFA de marchandises tchadiennes chaque année, contre 55 milliards de FCFA de marchandises centrafricaines transportées annuellement sur le corridor Douala-Bangui.

Sylvain Andzongo

 

l-administration-provisoire-recrute-un-auditeur-pour-faire-la-lumiere-faillite-de-la-smid-a-douala
Après la prorogation de son mandat de six mois, à compter du 12 août 2021 par le tribunal de Première instance de Douala-Bonanjo, l’administrateur de la...
westend-farms-inaugure-son-projet-integre-de-production-et-de-commercialisation-de-la-viande-de-porc-au-cameroun
Le ministre camerounais de l’Elevage, Dr Taïga, a procédé le 20 octobre 2021 dans la localité de Ndokoa, dans la région du Centre du pays, a...
au-cameroun-mtn-s-associe-a-la-huawei-ict-competition-pour-promouvoir-les-jeunes-talents-dans-les-tic
Après l’étape de Yaoundé, la capitale, la filiale au Cameroun de l’équipementier chinois Huawei a procédé, le 20 octobre 2021 dans les locaux de l’Ecole...
exportations-grace-a-un-coup-de-pouce-de-fairtrade-la-php-vendra-sa-banane-un-peu-plus-chere-des-janvier-2022
A compter du mois de janvier 2022, les acheteurs de la banane produite au Cameroun par la société des Plantations du Haut Penja (PHP), filiale locale de...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n114 Octobre 2021

Dossier La place du Cameroun dans le commerce international


Henri-Claude Oyima : «BGFIBank Cameroun est vraiment l’une de nos success-stories.»


Business in Cameroon n104: October-2021

Dossier Where does Cameroon stand in international trade?


Henri-Claude Oyima : “BGFIBank Cameroon is truly one of our success stories.”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev