logoIC
Yaoundé - 27 février 2024 -
Travaux publics

Aménagement des zones industrielles : le budget de Magzi baisse de 21% en 2024

Aménagement des zones industrielles : le budget de Magzi baisse de 21% en 2024

(Investir au Cameroun) - Pour l’année 2024, la Mission d’aménagement et de gestion des zones industrielles (Magzi), bras séculier de l’État dans la mise en œuvre de sa politique de promotion industrielle, a arrêté un budget de 6,2 milliards de FCFA, dont 2,5 milliards de FCFA pour le programme opérationnel et 3,6 milliards de FCFA pour le programme support. L’information est contenue dans le communiqué de la 10e session ordinaire de son conseil d’administration tenue le 30 janvier dernier. Cette enveloppe est en baisse de 21% par rapport à celle de 2023 qui était de 7,9 milliards de FCFA.

Cette baisse de budget intervient dans un contexte où la Magzi, chargée de l’aménagement et du développement des zones industrielles se plaint d’avoir des moyens limités au regard de ses besoins de financement. Le 30 janvier dernier, les membres du conseil d’administration de la Magzi ont d’ailleurs souligné la nécessité d’« appuyer les dirigeants de l’entreprise dans leurs efforts en mettant effectivement à leur disposition les moyens qui leur sont affectés et ceux nécessaires à l’amélioration de la compétitivité et l’attractivité des zones industrielles en vue de meilleures performances », indique la Magzi.

La Magzi est une entreprise publique dont la mission est d’aménager des zones industrielles à travers le pays. Ces espaces viabilisés sont ensuite mis à la disposition des opérateurs économiques, contre des loyers, que cette société d’État a souvent du mal à recouvrer auprès de certains locataires.

SG

Lire aussi :

17-01-2024- Transformation du bois : le Cameroun met à disposition 224 hectares et espère la création de 55 000 emplois

03-11-2022- Zone industrielle de Bamenda : les opérateurs économiques boudent un investissement de 2 milliards de FCFA de la Magzi

transport-urbain-et-interurbain-la-nouvelle-hausse-des-tarifs-devrait-entretenir-l-inflation-au-cameroun-en-2024
Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour...
or-le-britannique-oriole-resources-annonce-la-reprise-des-travaux-d-exploration-sur-son-projet-mbe-au-cameroun
La junior-minière britannique Oriole Resources a annoncé le 26 février 2024 avoir relancé les travaux d’exploration d’or sur son projet Mbé, situé...
l-entreprise-allemande-grohe-accompagne-l-institut-technique-don-bosco-d-ebolowa-dans-le-cadre-de-son-programme-give
Ce vendredi 23 février, l'Institut Technique Don Bosco d'Ebolowa a accueilli une multitude d'invités de marque sur son campus. Parmi eux, l'évêque du...
aboudi-ottou-redaction-en-chef-d-investir-au-cameroun-prime-pour-son-courage-et-la-qualite-de-ses-enquetes-en-2023
Le journaliste Aboudi Ottou (photo), coordonnateur du Bureau Cameroun de l’Agence Ecofin et rédacteur en chef d’Investir au Cameroun, vient de remporter...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev