logoIC
Yaoundé - 27 février 2024 -
Agriculture

Filière palmier à huile : les acteurs préparent la création d’une interprofession pour booster la production nationale

Filière palmier à huile : les acteurs préparent la création d’une interprofession pour booster la production nationale

(Investir au Cameroun) - Le 19 décembre 2023 aura lieu l’assemblée générale constitutive de la toute première interprofession de la filière palmier à huile au Cameroun, baptisée Interpalm-Cam. L’information a été révélée le 5 décembre 2023 à Yaoundé, au cours d’une journée d’information et de sensibilisation des acteurs sur ce projet initié par trois organisations professionnelles de la filière. Il s’agit de l’Association des raffineurs des oléagineux du Cameroun (Asroc), l’Union des exploitants du palmier à huile du Cameroun (Unexpalm) et le Syndicat national des producteurs d’huile de palme, en abrégé « Pop’s ».

Selon les initiateurs du projet, qui se disent ouverts à l’accueil de toutes les autres associations professionnelles de la filière, Interpalm-Cam ambitionne de mutualiser les efforts de tous les acteurs de la filière palmier à huile. Ceci dans la perspective, apprend-on, de « l’augmentation de la production camerounaise d’huile de palme et sa qualité », afin de « satisfaire la demande locale, arrêter les importations et contribuer au développement économique du Cameroun ».

Pour rappel, en raison d’une production d’huile de palme qui ne parvient pas à suivre le rythme à la fois croissant et accéléré des investissements dans le domaine de la transformation, le Cameroun fait de nos jours face à un déficit structurel de 160 000 tonnes d’or rouge chaque année. Pour satisfaire les besoins des industries de transformation tournant de surcroit à seulement 50% de leurs capacités réelles, selon les opérateurs, le gouvernement se voit obligé d’autoriser chaque année des importations au taux de droit de douane réduit de 5%.

Pour le compte de l’année 2023, par exemple, une cargaison record d’importation de 200 000 tonnes a été autorisée. Sur ce volume, souffle une source au sein de la filière, « 170 000 tonnes ont déjà été importées ». Avec pour corollaire, l’accentuation du déséquilibre de la balance commerciale du pays. Dans la filière palmier à huile, Interpalm-Cam se donne 5 ans pour inverser cette tendance, en mettant un terme aux importations d’huile de palme et ses dérivés.

BRM

Lire aussi :

21-11-2023 - Huile de palme : deux industriels sur 17 captent, à eux seuls, près de 40% des quotas distribués par l’Etat

06-10-2023 - Huile de palme : le Cameroun relève ses besoins d’importations à 200 000 tonnes en 2023, un nouveau record

29-08-2023 - Huile de palme : quatre nouvelles raffineries annoncées au Cameroun, dans une filière en panne de matière première

transport-urbain-et-interurbain-la-nouvelle-hausse-des-tarifs-devrait-entretenir-l-inflation-au-cameroun-en-2024
Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour...
or-le-britannique-oriole-resources-annonce-la-reprise-des-travaux-d-exploration-sur-son-projet-mbe-au-cameroun
La junior-minière britannique Oriole Resources a annoncé le 26 février 2024 avoir relancé les travaux d’exploration d’or sur son projet Mbé, situé...
l-entreprise-allemande-grohe-accompagne-l-institut-technique-don-bosco-d-ebolowa-dans-le-cadre-de-son-programme-give
Ce vendredi 23 février, l'Institut Technique Don Bosco d'Ebolowa a accueilli une multitude d'invités de marque sur son campus. Parmi eux, l'évêque du...
aboudi-ottou-redaction-en-chef-d-investir-au-cameroun-prime-pour-son-courage-et-la-qualite-de-ses-enquetes-en-2023
Le journaliste Aboudi Ottou (photo), coordonnateur du Bureau Cameroun de l’Agence Ecofin et rédacteur en chef d’Investir au Cameroun, vient de remporter...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev