logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Agriculture

Blé : les importations du Cameroun chutent de 46 000 T en 2022, mais restent une préoccupation

Blé : les importations du Cameroun chutent de 46 000 T en 2022, mais restent une préoccupation

(Investir au Cameroun) - Selon l’Institut national de la statistique (INS), le Cameroun a importé 920 400 tonnes de blé au cours de l’année 2022, en baisse de 4,75% (soit 46 000 tonnes) par rapport aux achats de 966 400 tonnes effectués en 2021. « En 2022, le Cameroun a importé le blé dans plus de 10 pays. La France s’affirme en tant que principal fournisseur avec une part de marché de 30,1%, suivie par l’Argentine et la Russie, qui perd ainsi, du fait du conflit avec l’Ukraine, le premier rang détenu en 2021 », apprend-on du rapport sur le commerce extérieur du Cameroun en 2022.

Au cours de l’année sous revue, les importations de blé ont imposé au Cameroun d’expatrier une enveloppe de 260,7 milliards de FCFA. Ce qui a non seulement contribué à obérer les réserves en devises du pays, mais aussi à creuser son déficit commercial. Afin de réduire la dépendance du pays aux importations de blé, matière première rentrant dans la fabrication du pain, qui est certainement la denrée la plus consommée au Cameroun, l’Institut de recherches agricoles pour le développement (Irad) expérimente depuis quelques années des variétés pouvant pousser au Cameroun avec des rendements probants.

Ces expérimentations ont eu lieu dans les régions du Nord-Ouest et de l’Adamaoua. C’est dans cette dernière région que l’Irad a décidé de lancer les premiers champs semenciers, dont la production a été ensuite distribuée aux coopératives. Les premières récoltes de leurs champs sont attendues en cette année 2024, selon les prévisions officielles. Mais, au regard de la demande actuelle, il faudra encore attendre plusieurs années pour pouvoir substituer le blé local au blé importé, comme rêve le gouvernement dans le cadre de la politique d’import-substitution mise en œuvre depuis quelques années.

BRM  

Lire aussi :

19-02-2024 - Riz, blé, méteil : les importations du Cameroun ont coûté plus de 525 milliards de FCFA en 2022

11-02-2024 - Import-substitution : Paul Biya appelle les jeunes à s’engager dans la production

09-01-2024 - Blé : une première récolte attendue à Wassande dans le cadre de la relance de la production au Cameroun

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev